Bukama: 20 000 hectares des champs dévastés par les éléphants en une année

0


 
Plus de 20 000 hectares de maïs et autre produits agricoles ont été dévastés par les éléphants dans les territoires de Malemba Nkulu et de Bukama depuis le mois de juin 2017, a indiqué mercredi 12 juillet à Radio Okapi Paul Ngoy Nsenga, président de la commission d’évaluation des dégâts causés par les pachydermes, à l’Assemblée provinciale du Haut-Lomami.
 
« Jusqu’aujourd’hui, il y a les impacts négatifs à caractère alimentaire, pace que tous les champs ont été dévastés par les éléphants », a rapporté le député provincial Paul Ngoy, ajoutant que les propriétaires des champs ravagés vivent dans la précarité.
 
Il a évoqué les résultats de l’évaluation faite sur le terrain par sa commission de juin à octobre 2017, période au cours de laquelle les éléphants ont dévasté plus de 11964 hectares. Les dégâts ont été enregistrés sur une partie de Bukama et une grande partie du territoire Malemba Nkulu.
 
« De février jusqu’aujourd’hui ils [éléphants] ont encore réapparu, jusque dans la chefferie de Kayumba, chefferie de Nkulu et le secteur de Mwanza. Ils sont en train de dévaster tous les champs de manioc, de maïs, de patates, de la canne à sucre. Il n’y a plus rien selon les rapports des inspecteurs de l’AGRIPEL.  Jusqu’aujourd’hui, il y a plus de 20.000 hectares dévastés », a poursuivi le député provincial.
 
Le gouvernement de la République leur a promis une assistance très prochainement. « Les autorités du pays étaient vraiment très affectées et avaient souscris pour une intervention urgente afin de soulager la population en difficulté », a indiqué Ngoy Nsenga. 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire