Bruno Tshibala aux gouverneurs : « Dans l’adversité, sachez privilégier les intérêts de l’Etat »

0

Par ailleurs, les exécutifs provinciaux plaident pour une dotation de 3 à 4 milliards USD pour propulser la croissance économique de leurs entités respectives, par le financement des infrastructures et des projets structurants productifs.

Le Premier ministre Bruno Tshibala a procédé hier mercredi 15 mai, à la clôture des travaux du séminaire de cadrage des missions de gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces tenus du lundi 13 au mercredi 15 mai à Kinshasa.

Le représentant du chef de l’État, conscient des défis qui attendent les exécutifs provinciaux, leur a recommandé d’user de l’audace et du pragmatisme afin d’atteindre leurs objectifs.

« Maintenant que vous êtes dans un programme action-résultat, je vous recommande de choisir l’audace et le pragmatisme pour atteindre vos objectifs ». Mais « dans l’adversité, sachez privilégier les intérêts de l’Etat », a conseillé le chef du Gouvernement aux gouverneurs de provinces. Bruno Tshibala leur demande d’éviter des querelles byzantines en tirant les leçons de l’instabilité institutionnelle qui par le passé a paralysé certaines provinces, le plus souvent les moins dotées en infrastructures.

En outre, le Premier ministre Tshibala a indiqué que l’octroi de la rétrocession prévue par la Constitution, promis par le chef de l’État aux gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces, sera à coup sûr une solution royale.

« Considérons à l’issue de ce séminaire que vous disposez de tous les atouts nécessaires et vous vous trouverez dans un sentier lumineux pour aller tête haute vers la réalisation du programme de développement économique du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo », a déclaré Bruno Tshibala.

Auparavant dans leurs recommandations, les gouverneurs des provinces ont demandé au chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, une dotation de 3 à 4 milliards USD pour propulser la croissance économique de leurs entités respectives, par le financement des infrastructures et des projets structurants productifs. Les détails sur notamment la répartition et la périodicité de cette dotation n’ont pas été communiqués à l’assistance. Ce n’est pas tout. Les séminaristes recommandent également au Président de la République de confier les fonds d’investissements aux provinces.

Le Gouvernement central n’est pas oublié. Les exécutifs provinciaux demandent l’organisation de la conférence des gouverneurs deux mois après l’installation effective et la présentation des programmes des gouvernements provinciaux.

Le gouvernement est aussi interpellé sur d’autres aspects notamment organiser dans un meilleur délai un atelier d’harmonisation entre le ministère de l’Intérieur, de la Décentralisation, et celui de la Fonction publique sur l’organisation et le fonctionnement des services déconcentrés du pouvoir central en provinces.

On rappelle que les assises de Kinshasa visaient globalement les objectifs ci-après : mettre en phase la gouvernance provinciale avec la nouvelle vision du chef de l’Etat et raffermir les connaissances sur l’organisation territoriale et administrative issues de la constitution du 13 février 2006.

À l’issue de ce séminaire de mise en train, le représentant du chef de l’Etat et VPM Basile Olongo, ont remis des brevets aux gouverneurs qui y ont pris part. 

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire