Bruno Tshibala à l’épreuve du Budget

0

La Primature dirigée par Bruno Tshibala a annoncé qu’il déposera dans les prochains jours la loi budgétaire portant exercice 2017 au bureau de l’Assemblée nationale.  Bruno Tshibala a, dans la foulée, réuni,  dans la soirée du vendredi 19 mai 2017, les ministres du secteur ECOFIN pour « le dernier bouclage »

Le ministre d’Etat en charge du Budget, Pierre Kangudia Mbayi, celui des Finances Henri Yav Mulang et le ministre du Plan  Modeste Bahati Lukwebo qui était à l’Economie sous Badibanga,  se sont longuement entretenus sur la loi des finances publiques 2017 avec le Premier ministre qui était assisté par le ministre délégué près le Premier ministre, Tshibangu Kalala.

Selon Pierre Kangudia,cité par le site de la Primature,  le Premier ministre leur a exhorté de « mettre les bouchées doubles pour doter la RDC d’un budget digne de ce nom. »

Le nouveau budget, qui arrive presque à la moitié de son exercice doit cependant faire face à deux impératives compliquées. En effet,  le gouvernement du Premier ministre Bruno Tshibala doit trouver les ressources nécessaires pour stabiliser la situation économique en récession et financer, au moment, les élections à hauteur de plusieurs centaines de millions de dollars.

Selon la Banque mondiale, la RDC est en pleine crise économique qui risque d’être durable. Dans un rapport présenté le 31 janvier dernier, cette institution de Bretton Woods cite la révision du taux de croissance du pays,  qui est passé entre 2015 et 2016 de 7% à 2,5% en moyenne, comme principal facteur de cette crise.

En février dernier, Pierre Kangudia a jeté un véritable pavé dans la mare, déclarant qu’il serait impossible de financer les élections cette année. « Même si les perspectives semblent s’améliorer, il est difficile de penser que nous puissions mobiliser 1 milliard 800 cette année. A ce stade, je préfère tenir un langage de sincérité… [comme] un technicien du budget qui parle en fonction de ce qui est réalisable », avait-il prévenu.

Source : Politico CD

Laisser un commentaire