Brèves

0

Somaliland

La République autoproclamée du Somaliland, dans le nord de la Somalie, a été aux urnes le 13 novembre pour élire un nouveau président. Le sortant Ahmed Mohamud Silaanyo a décidé de ne pas se représenter à la fin de son unique mandat et espère poursuivre une transition démocratique qui tranche avec l’instabilité de l’Etat somalien voisin. Trois hommes sont en lice dans cette petite « République » semi-désertique de près de 4 millions d’habitants : Muse Bihi, du parti au pouvoir Kulmiye et les candidats d’opposition Abdirahman Iro et Feysal Ali Warabe, candidat malheureux à la précédente présidentielle de 2010. La présidentielle a lieu tous les cinq ans mais celle-ci a été retardée depuis deux ans à cause de la sécheresse – qui frappe régulièrement cette région de la Corne de l’Afrique – et des problèmes d’organisation.

Cameroun

L’Union européenne a accordé un prêt de 63 milliards de francs CFA au Cameroun destiné au financement du secteur rural pour le cycle 2017/2019 au terme d’une convention signée avec le gouvernement de ce pays pour une enveloppe globale de 185 milliards FCFA. Cette enveloppe fait partie du programme indicatif du 11e Fonds européen de développement, dans son volet appui au développement du secteur rural dont l’objectif est d’assurer une meilleure productivité des masses rurales, afin de réduire la pauvreté dans les campagnes. Les points cibles sont l’agriculture, l’élevage et la pêche ainsi que des activités connexes sur lesquelles sont orientées les activités en zone rurale.

Lac Tanganyika

La Banque mondiale va dégager 600 millions de dollars pour améliorer les infrastructures de transport sur le lac Tanganyika. Cette enveloppe contribuera à l’amélioration des ports de Bujumbura, de Kigoma (nord-ouest de la Tanzanie), de Mpulungu (nord de la Zambie), à l’achat de bateaux sophistiqués, à la protection de la biodiversité du lac Tanganyika ainsi qu’à la construction du chemin de fer Dar es Salaam-Kigoma. Ce projet de développement intégré des infrastructures de transport autour du lac Tanganyika permettra de faciliter le commerce en Afrique de l’est et en Afrique centrale. Il offrira une route alternative à la mer pour le Burundi, la Tanzanie, la Zambie et la République démocratique du Congo.

Algérie

Le Français Peugeot a signé un accord avec des entreprises algériennes pour la construction d’une usine automobile de la marque au lion. Prévue pour avril 2016, la signature de cet accord pour la création d’une société mixte avait été reportée sine die. Le gouvernement algérien a fait, ces toutes dernières années, de l’industrie mécanique une priorité pour diversifier au plus vite sa production et éventuellement ses exportations hors hydrocarbures. C’est dans ce cadre qu’un autre constructeur français, Renault, a installé une unité de montage de véhicules dans l’ouest de l’Algérie. Les constructeurs sud-coréen Hyundai et allemand Volkswagen ont fait de même.

Libye

Le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) a évacué au Niger un groupe de 25 migrants originaires d’Erythrée, d’Ethiopie et du Soudan, bloqués en Libye dans une situation de très grande vulnérabilité. Le HCR évacue les réfugiés dans un pays de transit afin de les soustraire aux violences tout en permettant aux potentiels pays hôtes d’effectuer leurs formalités dans de bonnes conditions. Ce type d’évacuation est une première. Il risque de ne se faire qu’au compte-gouttes, souligne le HCR, car seul le Niger a accepté d’accueillir en transit ces réfugiés exfiltrés de Libye. Quant à la réinstallation finale, le nombre de places offertes par les pays d’accueil reste dérisoire : en 2016, seuls 6% des réfugiés présents dans les quinze pays d’asile et de transit situés le long de la route de la Libye ont pu être réinstallés.

 		
Brèves

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire