Blocage du processus électoral : Laurent Batumona accuse Kabila et la MP

0

Au cours d’un entretien avec MCNT, ce lundi 10 juillet 2017, Laurent Batumona, président du MSC et du Front du peuple, a abordé la question du blocage du processus électoral.

Selon cet élu, la cause principale du blocage se trouve dans la boulimie du régime en place en RDC. La Constitution en main, il a lu les dispositions qui fixent tous les mandats des institutions à 5 ans. Plus particulièrement, celui du Président de la République, selon que l’article 70 l’indique : « le Président de la République est élu au suffrage universel direct pour un mandat de 5 ans renouvelable une seule fois’’.

Après cette lecture, il a fait constater malheureusement, que tous les mandats que ce soit des députés nationaux, provinciaux et sénateur sont déjà expirés. ‘’Il va sans dire que le régime MP ne respecte pas la Constitution qui l’oblige à organiser les élections à la fin de chaque mandat», a-t-il déclaré.

Le blocage du processus électoral, ajoute-t-il, réside dans la mauvaise foi des dirigeants actuels au pouvoir. Il fait savoir que la Majorité présidentielle est entrain d’instaurer la dictature. Elle ne respecte ni la Constitution, ni sa propre parole donnée moins encore l’Accord qu’elle-même a signé, explique Batumona.

Parmi les solutions pour le retour à l’ordre constitutionnel, Laurent Batumona explique qu’il faut un respect de la Constitution et l’application intégrale de l’Accord de la Saint Sylvestre signé le 31 décembre 2016, avec à la clé l’organisation des élections en décembre 2017.

Il s’insurge contre toute tentative d’organiser le référendum ni la Révision de la Constitution.

Homme politique remarquable par sa rigueur et sa détermination dans sa lutte pour l’avènement de la démocratie et l’alternance politique en RDC, Laurent Batumona est, aussi, parmi ceux qui  bravent les monts et vallées et à parcourir presque tous les coins et recoins les plus perdus pour sensibiliser son électorat.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire