Beni : Plusieurs bastions des rebelles ADF reconquises par les FARDC

0

Après des violents combats qui ont duré environ une semaine, dans la région de Beni en province du Nord-Kivu, les grandes positions des rebelles ADF sont passées sous contrôle des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). 

Il s’agit des camps de Sesele et Mapobu, deux grandes positions des combattants ADF dans le triangle de la mort, et Mwalika dans le Graben.

Beni : Plusieurs bastions des rebelles ADF reconquises par les FARDC

Le capitaine Mak Huzukay, porte-parole de l’opération Sokola1 à Beni (Nord-Kivu), lors d’un point de presse. (© DR)

Parlant du grand travail de l’armée dans la traque des forces négatives, le porte-parole de l’armée dans l’opération Sukola 1, Mack Hazukay, a révélé que Mwalika était comme un grenier et un centre logistique pour les rebelles ADF. Ainsi des plantations des Chanvres, du Riz et de Manioc ainsi que le plus grand dispensaire des rebelles ADF y ont été découverts lors des affrontements.

« Nous contrôlons Sesele et Mapobu qui constituait des deux des bastions de l’ennemi dans cette partie que nous appelons « triangle de la mort  » et aujourd’hui nous sommes en train de consolider nos positions par rapport à cela. Nous contrôlons depuis une semaine Mwalika et ses environs. Nous y avons découvert des plantations ; pas de champs mais des plantations de chanvre, de riz, de manioc,… Nous avons à Mwalika mis la main sur le plus grand dispensaire des ADF. Mwalika était considéré comme lieu de transit et de ravitaillement de ces rebelles; le recrutement le ravitaillement en vivre et autres devaient passer par Mwalika », a-t-il déclaré.

Se félicitant de la prise de cette position, le capitaine Mack Hazukay n’a cependant pas manqué de rappeler les sacrifices encourus. « On prenant Mwalika nous pensons avoir fait un grand travail. Et comme je l’ai toujours dit ailleurs, la guerre ne pas un match de football où on doit siffler les corners, penaltys et j’en passe mais au combat nous sommes en train de manœuvrer avec des vies humaines et que la vie humaine est sacrée. Nous avons fait des sacrifices depuis un mois », a-t-il affirmé.

Condamnation du massacre de Mavivi-Ngite

Beni : Plusieurs bastions des rebelles ADF reconquises par les FARDC

Le porte-parole militaire de l’opération Sukola 1 a également regretté et condamné le massacre des civils à Mavivi-Ngite survenu vendredi 09 dernier dans la soirée tout en s’insurgeant contre les déclarations de certains politiciens qui exprimeraient un mécontentement au sujet d’une soi-disant inaction des FARDC lors de cette nouvelle attaque contre la population civile.

Pour lui l’armée est mobilisée et en action contre les ADF même si cela se fait sans publicité ou visibilité tapageuse. « L’opération Sukola 1 n’a pas un corbillard pour amener les cadavres des ADF en ville. Tout celui qui désire voir les cadavres des ADF ou alors compter leurs tombes, les FARDC sont prêts à les lui amener pour le faire…» a-t-il déclaré.

Il sied de rappeler que les rebelles présumés ADF ont fait incursion dans le village de Ngite vendredi dernier dans la localité de Mavivi-Ngite en territoire de Beni, d’où au moins 9 civils étaient tués, plusieurs autres blessés, des maisons incendiées et beaucoup des biens pillés.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire