Beni-Lubero: l’armée ne reconnait pas une nouvelle rébellion

0

Au cours d’un entretien exclusif avec le correspondant de MCNT à Beni, ce lundi 03 juin 2017,   le porte-parole militaire dans l’opération Sukola 1 secteur sud, a fait noter qu’il existe des critères pour parler d’une rébellion.

« Les forces armées font face à un groupe Maï Maï dans la région de Beni. Il y a des critères pour que nous parlions de la rébellion. En effet les signes qui se retrouvent sur les corps des assaillants, et leurs armements comme des sticks de bois, des gris-gris et autres amulettes nous confirment qu’ils sont des Mai Mai» a-t-il indiqué, avant d’ajouter que même leur mode opératoire ressemble à celui des Mai Mai.

«Nos éléments de renseignement sont sur terrain, mais à l’heure actuelle nous sommes en face des miliciens, »a dit le porte-parole militaire.

Tout en se refusant de donner le nom de ce groupe Mai Mai qui multiplie des attaques dans cette région, il a néanmoins indiqué que ce dernier a un soutien de certains évadés de la prison de Beni Kangbayi.

 Il appelle ainsi la population à ne pas se laisser manipuler par des miliciens, mais plutôt de coopérer avec les forces armées ou encore y adhérer.

Notons que cette affirmation de l’armée intervient une semaine seulement après que le gouverneur aie alerté sur une rébellion en gestation dans le Nord-Kivu.

 Rappelons que le mois de juin a été caractérisé par des attaques répétitives par des groupes armés dans le territoire de Lubero et le sud de la ville et territoire de Beni.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire