Beni : la société civile plaide pour le renforcement des effectifs militaires après une nouvelle incursion ADF à Ndama

0

Les rebelles ougandais ADF, sont de nouveaux pointés du doigt dans l’incendie des maisons des civils la nuit du mardi au mercredi 15 Août 2019 dans la localité Ndama située dans la chefferie de Watalinga en territoire de Beni.

David Mwaz, Président de la société civile locale, indique que plusieurs maisons ont été incendiées y compris tous les biens au cours de cette incursion.

La société civile se dit très inquiète d’enregistrer à un même endroit des incursions répétitives des rebelles sous les yeux impuissants du comité de sécurité de la place.

« Nous condamnons ces attaques et nous appelons les services spécialisés à fournir beaucoup d’efforts pour sécuriser la chefferie de Watalinga. Il y a quelques jours seulement les gens ont été tués à Masaswa, des motos ont été incendiées toujours sur place. Voilà encore des maisons viennent d’être incendiées. Nous condamnons le fait que le fait s’est produit à un seul endroit et le comité de sécurité ne ménage aucun effort pour nous épargner de ce danger », raconte David Mwaz, président des forces vives.

La société civile rappelle que la situation va de mal en pis dans cette partie suite à la multiplicité des attaques rebelles. La semaine dernière, des civils avaient été tués au niveau de Masaswa, deux autres motos des civils ont été incendiées au cours de cette même semaine, ajoute notre source.

Pour la cause, la société civile appelle au renforcement des effectifs militaires dans cette partie pour déjouer des éventuelles attaques des ennemis.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire