Beni: la grève des journalistes se poursuit autrement

0

Les journalistes de la ville et territoire de Beni ont décidé, le lundi 15 janvier 2018, de poursuivre leur mouvement de grève déclenchée le vendredi dernier pour exiger plus d’implication des autorités dans la recherche de leur collègue kidnappé il ya 5 jours.

Cette option a été prise au cours d’une assemblée générale extraordinaire évaluative de la série des  » Journées sans médias » déclenchée depuis vendredi 12 janvier 2018.

Par ailleurs, il faut souligner que d’autres actions sont envisagées par les chevaliers de la plume et du micro dans le cadre de cette action de solidarité.

«Au cours de l’assemblée générale évaluative de ce lundi 15 janvier 2018, les journalistes et responsables des médias de Beni ville et territoire conscients de leur devoir celui d’informer la population décide ce qui suit:

-Toutes les radios et télévisions de Beni ville et territoire relancent leur signal ce mardi 16 janvier 2018 à l’heure habituelle de chaque organe.

-Du mardi 16 au jeudi 18 janvier, seules les musiques et émissions annonceurs seront diffusés.

-Les journaux quant à eux ne reprendront que le vendredi 19 janvier prochain» ont précisé les journalistes.

Au chapitre de recommandations, ils demandent aux services de défense et sécurité de multiplier les efforts pour retrouver sain et sauf  » notre confrère qui demeure en captivité » ; de renforcer des patrouilles diurnes et nocturnes sur le tronçon Beni-Kasindi en vue de sécuriser les usagers.

À la Monusco d’eriger les positions des casques bleus sur l’axe Beni-Kasindi comme c’est le cas sur la route Mbau-Kamango, etc.

Il sied de signaler que le mot d’ordre de la société civile appelant la population à observer une journée «ville morte »pour dénoncer une flambée de l’insécurité caractérisée par des cas de vol, kidnapping et autres formes de violence a été respecté dans le secteur commercial.

Des commerçants étaient visibles assis devant les portes de leurs magasins, boutiques fermées.

Rappelons que le journaliste Jadot Kasereka Mangwengwe était kidnappé jeudi 12 janvier dans l’après-midi sur axe Beni-kasindi au côté d’autres personnes par des hommes armés non encore connus.

 

Source : Media Congo

Laisser un commentaire