Beni : la commune de Rwenzori quasi désertée par la population

0


 
Au moins trois quarts des quartiers de la commune de Rwenzori dans la ville de Beni sont abandonnés par la population depuis quelques semaines, ont indiqué des sources locales mercredi 3 octobre.  La population fuit les incursions récurrentes des présumés rebelles des ADF dans cette partie Nord Est de cette ville du Nord-Kivu.
 
Sur les 6 quartiers que comptent la commune de Rwenzori, quatre – Nzuma, Ngadi, Boikene, Paida et une partie de Kasabinyole – sont déjà abandonnés par la population. Seul le quartier Mabakanga, situé non loin du centre-ville, est encore habité. D’après les mêmes sources, le déplacement progressif de la population a débuté au mois de juin, dans la commune de Rwenzori, avant de s’accélérer ces dernières semaines.
 
De son côté, le capitaine Mak Hazukay, porte-parole des opérations Sokola 1, appelle la population locale à la patience. « L’ennemi, lorsqu’il se sent coincé, contourne nos positions. Il vient, par vengeance, tuer les gens au hasard pour essayer de nos discréditer auprès de la population », a-t-il soutenu.
 
Selon lui, la présence du chef d’Etat-major général des FARDC dans la région de Beni depuis une semaine constitue un signe d’espoir pour le retour de la sécurité.
 
Les populations ayant fui la commune Rwenzori pour raison d’insécurité se sont installées dans des familles d’accueil dans lacommune voisine de Mulekera et d’autres dans le secteur de Rwenzori en territoire de Beni.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire