Beni : certaines prostituées passent nuit dans des night-clubs

0

La crise socio-economique qui frappe Beni pousse plusieurs femmes à passer nuit dans des night-clubs.

D’après certaines interrogées par mediacongo.net au rond-point du 30 juin, la prostitution est un métier aussi rentable que d’autres, mais ces derniers temps l’activité ne tourne pas en plein régime.

« Moi je ne vis que de la prostitution. La journée je passe tout mon temps à la maison et quand il est 18 heures 30 minutes, je pars au centre-ville parce que c’est là où il ya une circulation intense. Quand je me tiens à l’entrée de la porte d’un bar un homme qui s’intéresse à moi me retire et à la fin il me paie. C’est une activité de routine… », dit une femme prostituée qui a requis l’anonymat.

Quant à sa collègue, M.K., elle a plaidé pour un encadrement par les autorités de cette catégorie de femmes qui peuvent surtout être « source de l’insécurité dans la ville ».

« Moi je ne veux pas voler, raison pour laquelle je fais ce métier. Nous demandons aux autorités de nous sécuriser parce qu’il arrive que certains hommes nous violentent… ».

Il convient de noter que le comité urbain de sécurité avait annoncé la traque de certaines femmes qui se présentent à moitié nue aux endroits publics. Décision à laquelle se sont soulevées les concernées.

Cette catégorie de personnes parmi lesquelles même des mineures, déclare être aussi victimes depuis environ 3 ans de l’insécurité caractérisée par des massacres.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire