Beni: au moins 4 personnes tuées dans une incursion signée ADFà Mavivi-Ngite

0

Une incursion effectuée par de présumés rebelles ADF dans la localité de Mavivi-Ngite, en territoire de Beni au Nord-Kivu, aurait causé, selon un bilan provisoire, la mort de 4 personnes, tuées par balles, et plusieurs boutiques dévalisés.

Vendredi 09 février 2018 dans la soirée dans la localité de Mavivi-Ngite, en territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu des assaillants présumés rebelles ADF se sont pris à la population civile en tuant par balles au moins 4 personnes et en pillant des boutiques avant de se retirer à l’arrivée des militaires FARDC.

Une partie de la population s’est alors déplacée vers la base de la Monusco et d’autres vers la ville de Beni. De nombreux enfants ont passé nuit séparés de leurs parents craignant pour leur sécurité.

D’après Kamabale Kamabu, vice-président de la société civile de la place, l’attaque a commencé aux environs de 18 ou 19 heures. « Les assaillants ont signé leur incursion dans la localité de Mavivi-Ngite. Ils ont tué plusieurs personnes dont 4 corps ont été découverts ce samedi matin. Des assaillants ont aussi pillé des boutiques et autres biens de la population. »

Le vice-président de la société civile en appelle aux autorités afin qu’ils prennent leurs responsabilités en mains pour que la paix revienne dans la région de Beni et plaide pour qu’une position militaire soit plantée à l’entrée du village Masulukwede où proviennent souvent les assaillants.
Il s’étonne, par ailleurs, du fait que les assaillants ont accentué des attaques contre la population civile depuis le lancement par les autorités de l’opération militaire dite de grande envergure.

« Nous voulons que les autorités puissent amener une position à Masulukwede d’où proviennent des assaillants mais nous nous étonnons du fait que les assaillants ont multiplié des attaques contre les civils après que les autorités aient lancé des opérations militaires de grande envergure », a déclaré le vice-président des forces vives de Mavivi-Ngite.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire