Beni: arrêtés par la PNC lors de manifestations,7 jeunes transférés au parquet

0

Ces 7 jeunes de la Lucha et de la Veranda Muchanga ont été transférés au parquet ce mercredi 26 juin . Clovis Mutsuva, Fiston Isambiro et les autres ont été arrêtés dans la commune de Mulekera le lundi 24 juin. Ils sont suspectés d’être les instigateurs de manifestations contre une équipe de riposte à Ebola, dans la quelle une jeep appartenant à l’équipe de la riposte a été brûlée.

Trois infractions sont retenues contre eux: rébellion, destruction méchante et incendie criminel. Tous ces  griefs sont rejetés par les accusés.

Une déclaration publiée par la LUCHA ce mercredi révèle que ces sept jeunes de Beni, dont deux militants de la LUCHA, ont été arrêtés par la police au cimetière de Ngongolyo, alors qu’ils creusaient la tombe d’un de leurs proches, mort la veille de suite d’une maladie.

«La police présente ces jeunes comme les auteurs de l’incendie du véhicule de la riposte à Kalinda, dans la matinée du 24 Juin. Pourtant, aucune preuve n’a pu être montrée pour les incriminer et le ministère de la santé a affirmé, dans son bulletin d’information du 24 juin, que le véhicule a été incendié par des motards», indique la Lucha.

«Il s’agit donc là d’un exemple de plus d’utilisation de l’épidémie d’Ebola pour réduire au silence des jeunes activistes que la répression n’a pas pu faire taire et dont l’attachement à la non violence et l’engagement pour mettre fin à l’épidémie ne sont plus à démontrer dans leur communauté. Cette politisation de l’épidémie d’Ebola est déplorable et ne fait qu’attiser la résistance», fait savoir la Lucha.

Pour ce faire, ce mouvement citoyen appelle les autorités locales et l’équipe de riposte à libérer sans condition ces jeunes innocents et à rechercher les vrais auteurs des incidents sécuritaires du 24 juin 2019.

«Grâce à nos efforts d’ensemble, Ebola a sérieusement reculé à Beni. Ne créez pas d’incidents supplémentaires pour empêcher son éradication complète dans notre communauté», conclut la Lucha.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire