Bassin du Congo : la gestion des écosystèmes forestiers au centre d’une conférence au Vietnam

0

L’assemblée générale du Fonds pour l’environnement mondial (Fem) qui s’ouvre ce 27 juin dans la ville de Da Nang,  permettra à l’Afrique centrale de présenter les efforts déployés en faveur de la conservation et la gestion durables de ses écosystèmes forestiers.   

Les délégués de chaque pays membre de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) seront invités à prendre la parole, ainsi que les chefs de délégation des partenaires et bailleurs de fonds accrédités auprès du Fem, la facilitation du Royaume de la Belgique du Partenariat pour les forêts d’Afrique centrale(PFBC).

Les écosystèmes forestiers du Bassin du Congo renferment une biodiversité exceptionnelle et un taux de déforestation plus bas. Ils constituent le second poumon de la planète après l’Amazonie, avec un potentiel inestimable pour le climat et pour le développement socio-économique de l’Afrique centrale et de la planète. « La voix de l’Afrique centrale doit être entendue et son influence dans le système de gouvernance accrue, notamment au niveau de la mobilisation financière », souligne un communiqué du PFBC.

D’après cette source, cet évènement donnera de la visibilité aux résultats novateurs de l’Afrique centrale dans le cadre de la mise en œuvre des conventions des Nations unies sur l’environnement. L’on pourrait donc compter sur la dynamique de la Comifac, cette organisation intergouvernementale chargée de l’orientation, de l’harmonisation et du suivi des politiques et législations forestières et environnementales dans cette partie de l’Afrique.

La délégation de la Comifac entend plaider auprès des bailleurs de fonds aux fins de mobiliser les ressources financières. Le communiqué de l’organisation déplore une certaine inadéquation entre les efforts d’Afrique centrale pour la planète et les retombées financières jugées « maigres ». Pour convaincre ses interlocuteurs, la Comifac va partager les nouvelles priorités de la sous-région ainsi que les défis et perspectives des pays de l’espace en matière de gestion durable des forêts, de conservation de la biodiversité et de la lutte contre les changements climatiques…

Signalons que la sixième assemblée générale du Fem se déroule en marge la 54e réunion de son 54e conseil, de la réunion du groupe consultatif scientifique et technique du Fem et du Forum des organisations de la société civile.  

Légendes et crédits photo : 

L’étendue du Bassin du Congo

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire