Attentat de Saint-Pétersbourg : le Congo adjoint sa douleur à celle de la Russie

0

Pour manifester le regret qu’a l’Etat congolais suite à l’attentat meurtrier qui s’est produit à Saint-Pétersbourg, en Russie occasionnant 14 morts, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des congolais de l’étranger, Jean Claude Gakosso, a adressé un message le mardi 4 avril, au nom de son pays dans le livre des condoléances de l’ambassade de la Russie en République du Congo.

Exprimant cette douleur qu’il estime être partagée entre la Russie et le Congo, quant à cet acte jugé déplorable, Jean Claude Gakosso a déclaré: « Nous savions que rien n’est sacré aux yeux de ces barbares des temps modernes, pas même la vie humaine qui est le bien le plus précieux que Dieu nous ait accordé ».

Encourageant le pays victime, dans ce message de fraternité, le ministre a encore a ajouté, « Saint-Pétersbourg résistera avec courage, comme elle a résisté aux bombardements et au blocus nazis, au froid et à la faim. La flèche de l’Amirauté continuera de briller dans la constellation des nuits blanches de la belle métropole de la Baltique ».

Concluant son message, le diplomate congolais a encore ajouté: « Le cavalier de bronze, sublimé par Alexandre Pouchkine, continuera de symboliser le génie des bâtisseurs et la splendeur de la ville musée, cette ville Venise du nord. Nos condoléances sont sincères et notre solidarité est totale ».

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire