Attaque du parquet de Matete: « ils sont venus libérer leurs compagnons »

0

Des coups de feu ont retenti tôt ce matin, vers 4h du matin, dans la commune de Matete à Kinshasa. Selon un avocat de ce Barreau, joint par Politico.cd, il s’agit d’une attaque au Parquet de grande instance de Matata

« Depuis 4 heures du matin, nos tympans n’ont fait qu’écouter le langage des armes. Comme le 17 mai passé au CPRK (Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa)« , a-t-il rapporté.

L’information est confirmée par le Porte-parole de la Police, le Colonel Pierrot Mwanamputu, qui ne donne cependant pas l’identité des assaillants. « Nous ne savons encore pas grand-chose pour l’instant. Des équipes sont sur place pour étudier la situation« , dit-il.

Des témoins identifient les assaillants comme des adeptes de la secte-politico réligieux Bundi dia Kongo. « Nous apprenons que les adeptes de Ne Mwanda Nsemi ont attaqué le parquet de Matete à 4h parce que l’un d’eux était détenu là-bas, ils ont brûlé tous les véhicules qui étaient parqués devant ledit parquet et cela a causé l’évasion et la mort de quelques prisonniers. La police est en train d’arrêter les jeunes ce matin« , rapporte une source à la rédaction de POLITICO.CD.

Une information confirmée par une autre source habitant près du parquet, au centre de Kinshasa. « Ils se sont dirigés vers la porte du parquet et là nous avons vus les policiers fuir car leurs armes ne tiraient plus. Ces hommes courts ont cassé la porte du parquet et les prisonniers se sont évadés. En rentrant ils faisaient des gestes comme pour dire que nous allons revenir. »

Ces informations ne sont pour l’instant confirmées par aucune source. Les autorités policières annoncent une communication au sujet de la situation dans les heures qui suivent. La situation sur place reste tendue. Les éléments des forces de l’ordre se sont déployés en masse dans les principales artères menant vers la commune de Matete.

Source : Politico CD

Laisser un commentaire