Atelier des experts sur le processus de formation de 1000 jeunes professionnels à travers les 26 provinces de la RDC

0

Débuté mardi 27 novembre, l’atelier des responsables des centres de formation continue du réseau SENAREC et les parties prenantes au processus de formation de 1000 jeunes professionnels s’est clôturé ce mercredi 28, à l’issu duquel, les parties prenantes ont apposé leurs signatures sur le document final ayant sanctionné ladite rencontre.

C’est dans le cadre du programme « Jeunes professionnels » (JPO) que le Projet de réforme et de rajeunissement de l’administration publique (PRRAP) a, avec ses partenaires, réuni 63 participants de différents ministères et secrétariats généraux des services de l’Etat pour harmoniser leurs vues sur l’organisation de la formation en faveur de 1000 jeunes professionnels dans toutes les 26 provinces de la République démocratique du Congo. Durant deux jours, les travaux en commission repartie en deux sous-groupes se sont déroulés en plénières. Le Centre National de Coordination de la Formation au Développement (CENACOF) à Kinshasa, a abrité ces assises.  

L’atelier a permis de faire un état des lieux général des centres et des antennes de rayonnement, en dégager les contraintes et proposer des pistes de solutions ; harmoniser les outils (plan de formation, budgets, coûts standards de budgets, plan de déploiement, cartographie des JPO, plan de communication et de sensibilisation, plan de sécurisation, cartographie de formateurs, cartographie des sites, outil des suivi et d’évaluation, etc.) et établir la feuille de route pour les prochaines étapes.

A partir du 05 décembre, des équipes seront déployées dans les provinces pour identifier les sites devant abriter les formations.
Ces jeunes recrutés à travers les 26 provinces du pays en raison de 39 par province vont intégrer l’administration publique à l’issue d’une formation de deux mois au sein des centres d’excellence du réseau SENAREC et vont bénéficier d’un stage de quatre mois dans différentes administrations ciblées.

Pour leur part, les Experts du Secrétariat National pour le renforcement des capacités (SENAREC) et les directeurs des centres de formations continues du réseau, ceux du Projet de réforme et de rajeunissement de l’administration publique (PRRAP) ainsi que ceux de l’Ecole nationale d’administration (ENA) ont validé une série de documents essentiels pour la formation imminente.

Satisfait par cette avancée de taille, le coordonnateur adjoint du SENAREC Benjamin Bonge Gibende a salué l’assiduité des participants pendant les deux jours de travaux.

A l’image de son collègue, le coordonnateur du PRRAP s’est félicité de l’adoption et la signature de ce protocole, qui va régir les relations entre les parties et les obligations des uns vis-à-vis des autres.  « Ce document est véritablement notre balise dans le processus de formation des JPO », s’est réjoui Jean-Paul Mabaya, avant d’inviter les experts du projet et des structures concernées à faire bon usage du temps, de manière à ce que le projet se poursuive sans relâche, que différentes activités planifiées soient exécutées selon la feuille de route, sans qu’elles ne puissent détourner l’attention par rapport à d’autres actions qui doivent être menées concomitamment, notamment les travaux de préparation du Plan de travail et budget annuel (PTBA 2019), car la réalisation effective de ce projet en dépend.

Avec l’adoption de ces documents, il convient de souligner que les huit centres d’excellence et de formation continue du réseau SENAREC installés dans cinq provinces constituent d’office les premiers sites d’accueil des formations. Ils vont rayonner dans les villes environnantes avec des antennes qui vont accueillir les JPO pour la formation.

Signature de l’accord par les parties prenantes

En présence des secrétaires généraux de la Fonction publique, du Plan, des Finances et du Budget, pour ne citer que ceux-là, le SENAREC représenté par son coordonnateur adjoint Benjamin Bonge, l’ENA par son Directeur de la Formation Eddy Ilunga, et le PRRAP conduit par son Coordonnateur ad intérim Jean-Paul Mabaya ont apposé leurs signatures au bas du protocole d’accord avec les Centres d’excellence et de formation continue du réseau SENAREC.

Pour rappel, le Gouvernement de la République démocratique du Congo à travers le Projet de réforme et de rajeunissement de l’administration publique (PRRAP) a recruté sur concours 1000 jeunes dans le cadre du programme « Jeunes professionnels » (JPO) en sigle.

Lire ci-dessous les recommandations adoptées.

  1. Que la commission pédagogique intègre l’activité de remise à niveau des encadreurs de stage dans la feuille de route. Activité à mener le stage.
  2. Que SENAREC écrive officiellement pour demander à la Fonction Publique de rendre disponible le projet de la cartographie des JPO par Pool et par sites.
  3. Que la commission pédagogique élabore un plan de suivi et évaluation (formation en salle et stage) en collaboration avec les centres et sites.
  4. Que le PRRAP mette à jour le guide de gestion administrative pour servir de directives de l’activité au lieu de recruter un expert dans l’idée de gagner sur le délai.
  5. Que les Centres émettent un Avis à manifestation d’intérêt à l’intention des candidats formateurs résidant dans les antennes.
  6. Que les Centres transmettent dans un bref délai la cartographie des sites au SENAREC. Cette cartographie doit comprendre tout ce que doit avoir un site pour conduire à bien une formation.
  7. Intégrer la remise à niveau des encadreurs de stage dans la planification.
  8. (juste avant le début du stage)
  9. Identifier les livrables qui nécessitent un préalable avant toute validation.
  10. Plan de formation par pool qui exige que les formateurs soient connus. Ce plan devra être proposé par les centres avant leur validation par le comité pédagogique.
  11. La cartographie de formateur est conditionnée par leur sélection.
  12. Plan de déploiement dépend du plan de formation et de la cartographie des formateurs.
  13. Ecrire officiellement pour demander à la Fonction Publique de rendre disponible le projet de la cartographie des JPO par Pool et par sites.
  14. La commission pédagogique doit élaborer un plan de suivi (formation en salle et stage) en collaboration avec les centres et sites.
  15. Mettre à jour du guide de gestion administrative pour servir de directives de l’activité en lieu et place de recruter un expert afin de gagner sur le délai.
  16. Emettre un Avis à manifestation d’intérêt à l’intention des candidats formateurs résidant dans les antennes.
  17. Que les Centres transmettent dans un bref délai la cartographie des sites au SENAREC. Cette cartographie doit comprendre tout ce que doit avoir un site pour conduire à bien une formation.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire