Assistance: les sapeurs-pompiers lancent un appel au secours d’une malade mentale

0

Le médecin commandant de la police, chef de service des secours médicalisés des sapeurs-pompiers, Itoua Yoyo, a invité, lors d’une conférence de presse animée à Brazzaville, le 26 juin, les différents ministères et personnes de bonne volonté à assister une femme présentant une psychose chronique.

Maîtrisée par les services de sécurité civile, la  femme atteinte des troubles mentaux portait une fillette de moins de 2 ans et errait aux alentours du marché de Ouenzé, a expliqué le chef de service des secours médicalisés. Il a ajouté qu’elle présentait un caractère violent à tel point que personne ne pouvait l’approcher pour retirer l’enfant.

 Les services de la sécurité civile ont été saisis par le maire de Ouenzé afin d’assurer la protection de cette femme et de son enfant qui se nourrissaient dans les poubelles et de tout ce qu’elles trouvaient sur leur chemin.

« La direction générale de la sécurité dispose d’un service de secours médicalisé dans lequel on trouve une vingtaine de médecins et les paramédicaux. Prendre un malade mental et l’embarquer dans une ambulance pour l’acheminer vers le centre psychiatrique ne pose pas un problème car, nous sommes un service habileté pour mener ce genre d’opération », a-t-il déclaré.

L’objectif de l’opération a été d’assurer sa protection afin de la placer au centre psychiatrique du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville. L’intervention de ces sapeurs pompiers a permis de placer le nourrisson à l’orphelinat Yamba ngaï.

Itoua Yoyo a indiqué que l’enfant se porte bien mais un bilan médical sera fait dans les prochains jours à cause de son exposition aux intempéries pendant plus d’une année. Il a invité les ministères des Affaires sociales, de la Santé et de la population, de la Promotion de la femme et des personnes de bonne volonté à s’impliquer dans la prise en charge de cette malade. « L’opération menée pour cette femme est un cas particulier, parce que les services de sécurité ont déjà mené deux fois une campagne qui consiste à prendre les malades mentaux errant dans la ville », a-t-il dit.

   

 

 

 

 

Légendes et crédits photo : 

Le commandant Itoua Yoyo lors de la conférence de presse (Adiac)

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire