Arts martiaux : trois haut gradés de karaté exclus et rétrogradés

0

Le président de la Fédération congolaise de Karaté et arts martiaux affinitaires (Fecoka-Ama), Dominique Ondzé dit maitre Doukaye, a infligé des sanctions à trois ceintures noires qui jusque-là assumaient des responsabilités au sein du bureau exécutif de la Fédération, du conseil fédéral de la Fecoka-Ama et de la ligue départementale de Pointe-Noire. C’est le cas notamment de maître Eric Lambert Tchiloemba dit maître Tabishi, ceinture noire 8ème dan et directeur technique national jusqu’à la date de sanction. « Pour fautes graves : délit d’entrave, récidive, atteinte à l’honneur, à la probité morale, à la désobéissance et abus de l’autorité à des fins personnelles, non-respect des textes organiques de la Fédération (Art 57 du R.I) M. Tchiloemba Eric Lambert est exclu de toutes les activités de karaté au Congo. (…) Il est rétrogradé au niveau de ceinture blanche », stipule la décision n°048/FECOKA AMA/BEF/PR portant exclusion…

À l’ancien membre du Conseil fédéral, Marcel Passi Moussiessi, les mêmes sanctions lui ont été infligées pour les mêmes fautes que le précédent. Par ailleurs, le secrétaire général de la ligue départementale de karaté de Pointe-Noire, Armel Ghislain Matanzala, a quant à lui été radié des effectifs de la Fecoka-Ama avec interdiction formelle d’assister aux activités de karaté. Il n’a pour autant pas été rétrogradé ceinture blanche comme l’ancien directeur technique national et l’ancien membre du Conseil fédéral même si les fautes évoquées dans les décisions d’exclusion sont exactement les mêmes.

 

  

 

 

 

 		
Arts martiaux : trois haut gradés de karaté exclus et rétrogradés

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire