Arrangement particulier: et si Joseph Kabila nommait finalement Félix Tshisekedi ?

0

D’aucuns pensent que Joseph Kabila pourrait nommer Félix Tshisekedi comme premier ministre dans les 48 heures, pour succéder à Samy Badibanga dont l’équipe est d’office démissionnaire.

Plusieurs combattants de l’UDPS souhaitent que cela soit ainsi pour désillusionner le Rassemblement aile Olenghankoy, ainsi que Valentin Mubake qui vient d’être définitivement exclu du parti.

Or, au cas où le président de la République jetait son dévolu sur Fatshi (Félix Antoine Tshisekedi), une terrible confusion s’installerait dans le Rassemblement que dirige le fils d’Étienne Tshisekedi.

D’abord, personne de cette plateforme n’a été consultée par le chef de l’État par rapport à la nomination du premier ministre. Ensuite, le nom de Félix n’a pas été présenté par sa plateforme. C’est l’aile Olenghankoy qui l’a glissé sur sa liste de cinq candidats, dont Roger Lumbala, Valentin Mubake, Bruno Tshibala et Katebe Katoto.

Donc, s’il acceptait ce poste, il reconnaîtrait ipso facto le Rassemblement qu’il accuse de dédoublement. En plus, il cautionnerait la violation de l’Accord du 31 décembre qui ne stipule nulle part que le président de la République doit consulter pour nommer un premier ministre sur une quelconque liste.

Accepter la primature sous cette formule serait une contradiction flagrante de sa part, car sans base juridique.

Ainsi, logiquement, si Kabila nommait Félix Tshisekedi, ce dernier pourrait décliner l’offre pour des raisons de constance. Dans ce cas, le chef de l’État pourrait réexaminer les dossiers de quatre autres postulants pour n’en choisir qu’un.

Néanmoins, selon le ministre Steeve Mbikayi, « c’est Valentin Mubake qui sera nommé premier ministre », et non Félix Tshisekedi.

 

Source : Media Congo

Laisser un commentaire