Armistice : un concert de Chœur Sanctus pour se souvenir de la fin de la seconde guerre mondiale

0

Afin de commémorer la victoire des alliés à la seconde guerre mondiale en Europe, le Chœur Sanctus a donné un concert au Centre culturel russe (CCR) de Brazzaville en présence de l’ambassadeur de la Fédération de Russie en République du Congo.

Armistice : un concert de Chœur Sanctus  pour se souvenir de la fin de la seconde guerre mondialeChœur Sanctus a interprété cinq chansons au cours de ce concert dont une qui parle de la victoire : Dien pabiedy et une autre de la souffrance. Les autres chansons : S nami Bog ; Lacrymosa ; O fortuna ; Kumbaya ; O solo moi ; Let de weak ; La donna mobile ; Hlonofatsa ; Libiamo ; Shosholoza.

Après quoi, un film a été projeté portant sur les actions de solidarité. En effet, le Chœur Sanctus qui a choisi d’orienter son action en faveur des enfants, a par la voix de sa porte-parole, félicité le gouvernement de la Fédération de Russie qui octroie chaque année des bourses d’études supérieures aux étudiants congolais. « Nous avons orienté notre action en faveur des enfants, parce que la jeunesse est l’avenir de demain. Chaque année nous prenons en charge deux orphelinats, en apportant régulièrement à manger. Nous invitons les Congolais de bonne volonté à nous soutenir »

 

Le Chœur Sanctus à caractère associatif a été créé en 2012 afin de développer la culture du chant au Congo et de contribuer à l’épanouissement de chacun de ses membres. C’est un Chœur indépendant qui interprète du classique, du gospel, du negro spirituel, des folklores et des variétés à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Conscient du dynamisme de leur formation musicale et de la nécessité de la structurer, les membres du Chœur souhaitent lui donner une orientation durable afin qu’il puisse participer à leur développement culturel et spirituel par le témoignage des valeurs d’amour, de fraternité, de probité, d’équité musicale, de travail et de joie, qui sont force de progrès pour l’humanité.

Composé de plusieurs choristes venant de différentes confessions religieuses, le Chœur Sanctus est présidé par Roch Patrick Ngoma, et dirigé artistiquement par Ghislain Wilson Elenga.

Tous en Ruban Saint- George

La tradition d’attacher le ruban Saint- George aux vêtements  a été respectée. C’est un signe de mémoire de la victoire du peuple soviétique et de reconnaissance éternelle aux vétérans et anciens combattants de la seconde guerre mondiale qui ont délivré le monde du régime nazi, a été respectée par les choristes et les spectateurs. Le ruban Saint- George reprend les couleurs de l’ordre militaire russe de Saint- Georges (orange rayé de trois bandes noires) fondée par l’impératrice Catherine II en 1769. La couleur noire symbolise la fumée et la couleur orange-la flamme.

Notons qu’une exposition est  en même temps organisée dans le hall du CCR, retraçant le rôle joué par les femmes russes pendant la deuxième guerre mondiale.

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : les choristes de Chœur Sanctus Photo 2 : les spectateurs présents au concert

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire