Après le sous commissariat de la Funa, aujourd’hui le marché central de Kinshasa, que visent ces attaques ?

0

S’agirait-il d’un règlement de compte ? Des sources bien renseignées rapportent le décès par balle de l’administrateur du marché central de la ville de Kinshasa (Zando) vendredi 14 juillet aux alentours de 13h.

Un groupe d’individus identifiés comme des bandits, criminels et voleurs par le général Kanyama dont les propos sont relayés par radiookapi ont pris d’assaut le marché central pour se ravitailler. 

Des témoins rapportent qu’il y a d’autres décès et blessés. Ce que ne confirment encore guère des sources officielles.

Le 29 juin dernier, c’est le commissariat urbain de la police de la Funa, situé dans la commune de Kalamu qui a été attaqué causant des évadés. Des témoins sur place et des sources ayant requis l’anonymat ont fait savoir que c’est le bourgmestre de la commune de Kalamu en personne qui était visé. Il en est sorti sain et sauf et c’est son garde du corps qui aurait été touché.

Les évasions dans des prisons de la RD Congo en mai dernier, l’attaque du commissariat de la Funa et aujourd’hui le marché central, ces faits qui semblent isolés mais repensant à la théorie de chaos, certains analystes croient dur comme fer que ces événements sont liés en vue de semer la psychose au sein de la population.

L’on se souviendra des années plus tôt, les enfants vivant dans la rue dits « shege » ont servi d’hommes de main ou boucliers à certains politiciens lors de campagnes électorales.

La population devra-t-elle redouter les jours à venir ? Wait and see…

Source : Media Congo

Laisser un commentaire