António Guterres encourage les dirigeants congolais à faire avancer le processus électoral

0

António Guterres encourage les dirigeants congolais à faire avancer le processus électoral

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, demande au gouvernement, à la CENI et au CNSA de faire  preuve de la volonté politique nécessaire pour faire avancer le processus électoral, dans l’esprit de l’accord du 31 décembre. Cette recommandation est l’un des points contenus dans le rapport du secrétaire général des Nations unies sur la MONUSCO qui sera présenté et débattu ce mercredi 11 octobre au Conseil de sécurité.
 
Antonio Guterres se dit «profondément préoccupé par la précarité des conditions de sécurité qui règnent, sur fond d’incertitude politique persistante», dans plusieurs régions de la RDC.

Puisque «l’impunité ne fait qu’exacerber la violence», le patron de l’ONU exhorte les autorités congolaises à prendre des mesures pour la faire cesser.
 
Le secrétaire général de l’ONU rappelle que la crise humanitaire en RDC, particulièrement dans la région du Kasaï, est extrêmement préoccupante. Il invite les donateurs à fournir un complément de financement humanitaire en faveur du Kasaï et pour l’ensemble des interventions humanitaires menées dans le pays.
 
Il exhorte le Gouvernement, dans l’exercice de ses responsabilités, à tout faire pour alléger les souffrances de la population, dont les conditions de vie continuent de se détériorer sous l’effet du ralentissement économique.
  
Dans ce rapport dont Radio Okapi s’est procurée un exemplaire, Antonio Guterres passe notamment en revue les principaux faits nouveaux intervenus en RDC depuis la publication du précédent rapport le 30 juin 2017.

Le rapport décrit aussi les progrès accomplis dans l’exécution du mandat de la MONUSCO.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire