António Guterres appelle à plus d’effort pour endiguer le Sida

0

L’humanité célèbre samedi 1er décembre la journée mondiale de lutte contre le Sida. Une date consacrée il y a 30 ans. A cette occasion, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé à plus d’effort contre cette pandémie, qui a déjà plus de 35 millions de décès.

Pour António Guterres, 30 ans après, la lutte contre le VIH est à la croisée des chemins.

« Le chemin que nous choisirons d’emprunter décidera de l’évolution de l’épidémie-soit nous éradiquons le Sida d’ici 2030, soit nous laissons les générations futures continuer le fardeau de cette terrible maladie », prévient le Secrétaire général de l’ONU.

Au total, 77 millions de contaminations et plus de 35 millions de décès liés au Sida ont été enregistrés, rappelle-t-il.

Certes, d’énormes progrès ont été réalisés dans le diagnostic et le traitement ainsi que dans les efforts de prévention.

Cependant, insiste António Guterres, ces progrès ne sont pas à la dimension des ambitions internationales. La pauvreté, la stigmatisation et la discrimination continuent d’entraver l’accès, signale le patron de l’ONU, l’accès à la prévention et au traitement.

Pour lui, il faut donc intensifier le dépistage du VIH, élargir l’accès aux traitements, accroître les moyens alloués à la prévention de nouvelles infections et mettre fin à la stigmatisation.

« A ce carrefour décisif, nous devons prendre le chemin. Maintenant », conclut-il. 

 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire