Année scolaire 2017-2018 : des kits scolaires aux détenus auditeurs de la maison d’arrêt et de correction de Brazzaville

0

Plusieurs auditeurs disponibles pour tous niveaux confondus du Centre d’enseignement et d’alphabétisation de la maison d’arrêt et de correction de Brazzaville, ont reçu, le vendredi 6 octobre, des kits scolaires de la part de la délégation de la direction générale de l’administration pénitentiaire, conduite par son directeur général, Jean Balise Komo.

Les bénéficiaires concernés ont été sélectionnés à l’issue d’une campagne de recensement des détenus auditeurs. 107 auditeurs ont été retenus pour tous niveaux confondus, à savoir pour le cycle primaire niveau CM2, inscrits 37 ; pour le cycle secondaire collège niveau troisième, inscrits 30 ; pour le lycée niveau terminale A4, inscrits 29 – terminale D, inscrits 11. Toutefois, a-t-on appris des responsables de l’établissement, le nombre d’inscrits varient selon la procédure judiciaire en cours. Les inscriptions des mineurs sont à caractère obligatoire.

Dans le mot de circonstance qu’il a prononcé à cette occasion, le directeur général de l’administration pénitentiaire s’est exprimé à l’endroit des apprenants, en ces termes : « L’Etat assure l’épanouissement de la jeunesse. A ce titre, il garantit notamment le droit à l’éducation et l’égale accès à l’enseignement et à l’information. La scolarité est obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans. Vous êtes en droit de bénéficier de cet avantage que la République garantit à toute la jeunesse, malgré votre statut de détenu ».

Il a précisé ensuite qu’ils sont citoyens congolais à part entière. « Nous vous invitons donc à capitaliser votre séjour ici en suivant assidûment les enseignements tel que prévu par le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation. L’objectif de notre gouvernement est de faire des établissements pénitentiaires des zones d’éducation prioritaire », a-t-il déclaré.

Le directeur de la maison d’arrêt et de correction de Brazzaville quant à lui a remercié ses hôtes pour l’appui constant qu’elle n’a cessé de fournir et a souhaité la bienvenue au directeur général de l’administration pénitentiaire et à la délégation qui l’accompagne.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire