André Kimbuta lance les activités de la première édition du festival « KIN-Malebo »

0

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango a lancé lundi 17 avril 2017 à l’hôtel de ville, les activités de la première édition du festival « KIN-Malebo » qui se dérouleront du 22 au 29 avril courant à l’Académie des beaux-arts (ABA), à l’Institut national des arts (INA), au centre Wallonie Bruxelles et au centre culturel le Zoo (salle du Zoo).

Cette importante activité culturelle qui est une première au niveau de la capitale de la RDC, va constituer un cadre approprié pour vendre l’image de sa culture musicale et de sensibiliser l’opinion sur l’impact de la culture pour le développement durable de la cité, a dit le gouverneur, qui a invité la population à s’approprier l’initiative.

Celle-ci, a-t-il poursuivi, servira également de vitrine de créativité culturelle capable d’attirer les touristes, de consolider les acquis de Kinshasa retenue depuis décembre 2015 comme ville créative de l’UNESCO dans le domaine musical et de valoriser la journée africaine de la musique décrétée pour le 24 avril de chaque année, date coïncidant avec la mort de l’artiste musicien Shungu Wembadio, alias Papa Wemba.

Cette première édition intervient au moment où l’Institut national des arts (INA) commémore le 50ème anniversaire de sa création, a souligné le gouverneur Kimbuta, insistant sur l’apport de cet Institut au plan africain en matière de la formation intellectuelle des artistes.

Parmi les activités attendues au cours de ce festival figurent un concours de photographie, une kermesse gastronomique et culturelle, des projections cinématographiques, des colloques et des visites guidées des circuits historiques de Kinshasa.

Un prix dénommé « Papa Wemba, jeunes talents » est également institué pour favoriser l’éclosion des talents musicaux dont regorge la ville de Kinshasa. M. Kimbuta a profité de l’occasion pour dévoiler le logo du festival conçu par trois étudiants de l’ABA et qui ont été récompensés, séance tenante.

Auparavant, le ministre provincial en charge des Mines, du tourisme, de la culture et des arts, Ruffin Bayambudila, avait retracé les grandes lignes de la raison d’être de ce festival, avant de s’étendre sur le sens de la dénomination « Malebo », symbolisant une plante caractéristique de la ville de Kinshasa.

L’épouse de regretté Papa Wemba, Marie Rose Luzolo, Amazone, a été parmi les invités à cette cérémonie.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire