Aménagement du territoire : présentation d’un projet de construction d’une nouvelle cité au Haut-Katanga

0

le ministre de l’Aménagement du territoire et Rénovation de la ville, Félix Kabange Numbi Mukwampa,  a été informé de l’existence de ce projet au cours d’une réunion qu’il a présidée le 29 juin dans son cabinet de travail. 

La maquette du projet de construire une nouvelle ville dans la province du Haut Katanga à Likasi, piloté totalement par les Congolais, a été présentée au ministre Félix Kabange Numbi dans une vidéo d’une dizaine de minutes. Selon le DG de City of David projet development,  David Kawel,  son entreprise s’inscrit dans la droite ligne de la matérialisation de la révolution de la modernité prônée par le chef de l’Etat. C’est  dans ce cadre que City of David s’est fixé comme mission de faire la promotion immobilière, l’aménagement et la planification des villes afin d’offrir  aux Congolais un habitat de qualité répondant aux normes, une stabilité sociale, un environnement serein et des services de prestation moderne. La matérialisation de ce projet, comme l’explique son promoteur, permettra de créer  non seulement une classe moyenne mais aussi de construire une université pour la sécurité alimentaire.  

Etendue sur une durée de 20 à 25 ans, le projet  City of David compte construire quatre-vingt-dix mille logements. La première phase vise la construction de dix mille logements.  Et le coût varie  selon le type de logement  dans la fourchette comprise entre dix mille et cinq cent mille dollars américains. Le projet City of David cible toute personne ambitieuse et capable de prendre une décision, ayant un revenu mensuel et la possibilité de louer un appartement ou une maison. « On essaye de voir dans la mesure du possible comment faire participer tout  Congolais  à ce projet. Tout Congolais qui est capable de se payer un loyer même à 150 ou 250$, c’est déjà un pouvoir que quelqu’un peut  avoir un logement. Le projet créera aussi un parc industriel, il y aura beaucoup d’emplois qui seront créés  pour résoudre la pauvreté et donner une capacité financière à toutes les personnes qui peuvent s’octroyer une maison »,  explique David Kawel.

Projet ambitieux certainement, mais quelles sont les garanties pour sa matérialisation ? À cette préoccupation, David Kawel est confiant : « Les garanties que nous avons pour matérialiser ce projet sont de trois ordres,  à savoir l’accompagnement du gouvernement ; des financements divers et la force et la volonté des Congolais qui se sont mis ensemble pour monter ce projet ». Au terme de cette réunion, le ministre de l’Aménagement du territoire et Rénovation de la ville a promis d’accompagner ce projet tout en formulant certaines recommandations à prendre en compte dans la réalisation dudit projet.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire