Aide sociale : des fournitures scolaires au profit des orphelins et démunis de Tchiamba-Nzassi

0

L’assistance a été apportée, le week-end dernier, par la présidente de la Fondation pour orphelins et personnes démunies (Foped), Edith Vérone Dibas-Franck,  dans l’enceinte de l’école Jean-Baptiste Tati-Loutard.  

La Foped est venue en aide aux enfants en situation défavorable, pour leur permettre de bien aborder leurs études cette année scolaire qui venait de commencer. Le don composé essentiellement de cahiers, de livres, de sacs, de stylos, de craies, d’ardoises et d’uniformes pour l’école a profité à plus d’une centaines  d’enfants vivant dans des conditions précaires qui ont pu retrouver le chemin de l’école.

En effet, la question de l’éducation de base des enfants démunis est une des préoccupations de la Foped qui a toujours contribué au développement économique, social et culturel dans le pays.

En réalisant ce geste, cette fondation a pensé soutenir les enfants en cette période de rentrée scolaire, tout en contribuant à leur éducation et à leur formation afin de faire d’eux des hommes compétents, capables d’assurer une relève de qualité pour le développement du pays.

Cette œuvre sociale a redonné de l’espoir aux bénéficiaires mais également à leurs parents, confrontés au prix exorbitant des fournitures scolaires. L’objectif visé par la Foped est de redonner du sourire aux orphelins et aux personnes démunies afin qu’ils ne se sentent pas seuls en ce début d’année scolaire.

Dans son mot de circonstance, Edith Vérone Dibas-Franck leur a demandé de toujours donner le meilleur d’eux-mêmes, en leur rappelant que l’école était leur avenir.

La secrétaire générale de la communauté urbaine de Tchiamba-Nzassi, Béatrice Ewally, a remercié de tout cœur la présidente de la Foped pour cet élan du cœur qui vient tant soit peu soulager les parents face aux charges qu’impose la rentrée scolaire.   

En effet, il y a quelques mois, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de l’orphelin et de la veuve, les enfants de la communauté urbaine de Tchiamba-Nzassi avaient demandé à la présidente de la Foped de les assister pendant la rentrée scolaire 2018-2019. Ce souhait a été exaucé car Edith Vérone Dibas-Franck a répondu favorablement à leur requête  

Notons que la Foped est une association qui assite les jeunes orphelins de 3 à 17 ans et les enfants dont les parents sont démunis. Ses objectifs comprennent non seulement la satisfaction des besoins essentiels vitaux mais aussi l’implication totale des membres et des partenaires sociaux, tout en étant un point de référence pour les orphelins et autres démunis afin de trouver des ressources appropriées à leur besoin.

Le don offert aux enfants vulnérables de Tchiamba-Nzassi est donc un témoignage renouvelé de son attachement envers tous ceux qui  vivent dans des conditions précaires.

 

 

 

 

 

 

Légendes et crédits photo : 

La présidente de la Foped entourée des enfants bénéficiaires du don / Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire