Agriculture : Mise en œuvre d’une stratégie nationale de renforcement des capacités des producteurs

0

Le ministère de l’Agriculture et de l’élevage en partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) a lancé le 4 avril à Brazzaville, le projet « d’appui à l’élaboration des stratégies de renforcement des capacités des organisations de la société civile (OSC) et celle des producteurs (OP).

 

 

L’objectif visé à travers ce projet d’une durée de deux ans est l’élaboration d’une stratégie nationale et d’un plan d’actions de renforcement des capacités des acteurs intervenant dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et des forêts. La mise en place d’une plateforme des OSC et des OP, tant au niveau national que départemental fait partie des résultats attendus.

« La question de l’autonomisation des organisations paysannes est centrale. Elle devrait être prise en compte par le projet, pour optimiser son impact et constituer un de ses indicateurs de performance », a déclaré le ministre de l’Agriculture, Henri Djombo, au lancement dudit projet.

« Je suis convaincu que ce projet rendra les organisations plus fonctionnelles et qu’elles seront capables de participer plus activement à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques, programmes et projets du gouvernement dans le domaine agricole », a-t-il ajouté.

Pour la représentante de la Fao au Congo, Suze Percy Filippinie, la stratégie constitue non seulement une avancée mais, elle garantit également une meilleure synergie des efforts de lutte contre la faim et la pauvreté, dans un dynamique de développement durable. 

« Il a été démontré que la création d’instances plus inclusives, où les parties prenantes ont la possibilité de faire entendre leurs voix a aidé plusieurs pays à accomplir de grands progrès dans la réduction de la faim », a-t-elle indiqué.

Le projet de renforcement des capacités des OSC et des OP du Congo est né de la volonté du gouvernement, exprimée à travers une requête, sollicitant l’appui de la Fao dans la dynamisation du secteur agricole.   

 

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire