Afrique-Russie: Sotchi va abriter le premier forum économique en 2019

0

En plein retour sur la scène africaine, le premier sommet russo-africain aura lieu, cette année, en octobre, a-t-on appris.

Des chefs d’État et représentants du monde des affaires russes et africains assisteront à l’événement pour dégager des pistes de coopération bilatérale. La reprise de relations entre la Russie et de multiples pays africains a été qualifiée de  » grand retour de la Russie en Afrique » par plusieurs médias occidentaux, particulièrement en Centrafrique.

La première visite officielle du président zimbabwéen, ce mois-ci, est venue renforcer ce constat. Dans ce contexte, un forum économique dédié aux relations russo-africaines vient d’être annoncé.

Le premier forum économique russo-africain se tiendra à Sotchi, en octobre. L’accord sur l’organisation de cet événement a été obtenu lors d’un rendez-vous entre Anton Kobyakov, conseiller du président Vladimir Poutine, et Benedict Oramah, président du conseil d’administration de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), a annoncé le service de presse de la fondation publique Roscongress.

Des chefs d’État africains participeront à ce forum économique, aux côtés de représentants des affaires russes, africains, internationaux ainsi que des membres de différentes associations d’intégration sur le continent africain.

Les deux parties sont convenues de mettre en place une réunion annuelle des actionnaires de l’Afreximbank en juin, à Moscou. L’objectif sera de créer une base permettant de poursuivre le dialogue de haut niveau entre les pays dans le cadre des événements d’affaires futurs.  »Les événements à venir seront sans précédent dans les relations entre la Russie et les pays africains. Ils vont être un vecteur pour le développement de contacts multilatéraux pour les prochaines décennies», a déclaré Anton Kobyakov. Il a souligné l’importance stratégique et les avantages d’une coopération mutuelle avec l’Afrique. Aussi  a-t-il exprimé l’espoir que ces rencontres interétatiques deviendront traditionnelles.

La Fédération de Russie s’accorde sur une coopération militaire et technique avec seize pays africains. »La Russie a toujours été un partenaire puissant pour nous. Elle a soutenu l’Afrique surtout dans le cadre de sa lutte pour l’indépendance. Cette coopération a duré pendant de nombreuses années et nous sommes heureux de recommencer à coopérer avec le gouvernement de la Fédération de Russie», a indiqué Bénédict Oramah. Il a souligné que la Russie avait les capacités nécessaires, la puissance et l’expérience pouvant permettre d’aider les pays africains à se développer.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire