Afrique: les exportations de la RDC vers la CEEAC évaluées à 35 millions USD

0

Le volume d’exportations intra-régionales en Afrique centrale de la RDC en 2015 est évalué à 35 millions des dollars américains, indique un document de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) cité par l’ACP.

Le contenu de ce document révèle que la RDC a exporté vers l’Angola pour 7 millions USD, le Cameroun 1 million USD, le Congo-Brazzaville 25 millions USD et le Gabon 2 millions USD, soit un total de 35 millions de dollars américains contre 1 364,20 milliard de dollars américains.

« En des termes clairs, le volume d’exportations de la RDC dans cette zone a été de 38 fois moins élevé que son volume d’importation dans cette même zone économique. Et ce déséquilibre criant a pour cause notamment, la faible industrialisation de l’économie congolaise ne produisant pas assez de produits compétitifs à commercialiser dans l’espace CEEAC. »

Et ce, contrairement à d’autres pays tels que le Cameroun, l’Angola et le Congo, Brazzaville dont les exportations vers la RDC au cours de cette même année ont été respectivement de 408 millions USD, 133 millions USD et 404,7 millions USD.

Pour cette organisation régionale, le commerce demeure un important moteur de croissance économique et de développement dans une économie mondialisée.

Défis des pays de la CEEAC

Sur base de différentes études existantes et enquêtes menées par la CEEAC, il s’avère que le faible niveau du commerce est dû à une base exportable et des complémentarités commerciales faibles, à une collaboration limitée entre les parties prenantes, aux surcoûts importants sur les transactions et à la faible productivité des entreprises de la région.

« Pour faire face à ces défis, apprend-t-on, elle s’est engagée dans un processus de renforcer des capacités productives, de soutenir la mise en place de la zone de libre échange, de renforcer des dispositifs de facilitation des échanges et promotion des exportations et de développer les infrastructures de base. »

Si de nombreux pays et régions du monde ont pu améliorer les conditions de vie de leurs peuples grâce au dynamisme de leur commerce et leur intégration dans le système commercial international, les pays de l’Afrique Centrale ont des opportunités à saisir dans le cadre de cet espace économique commun.

Pour rappel, l’Afrique centrale dispose près de 160 millions d’habitants répartis sur 6,6 millions de km2, un sous-sol immensément riche et abritant la forêt du bassin du Congo, deuxième poumon du globe après l’Amazonie. Elle demeure l’une des régions les plus riches et même dynamiques du continent.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire