Afrique de l’ouest : Jean-Yves Le Drian en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso

0

Placée sous le signe de « la solidarité agissante », la visite du ministre français desAffaires étrangères dans les deux pays, du 17 au 19 octobre, a pour objectif de renforcer la coopération dans le domaine de l’éducation et du développement mais aussi de la sécurité.

 

A Abidjan, Jean-Yves Le Drian a rencontré le président Alassane Ouattara avant d’assister à une présentation détaillée avec le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, de l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme, projet à vocation régionale et internationale, annoncé par les présidents Macron et Ouattara en novembre 2017.

Le ministre français des Affaires étrangères a lancé officiellement, avec le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly,  l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, le hub éducatif franco-ivoirien. Selon la diplomatie française, ce « hub » permettra aux étudiants ivoiriens d’obtenir des diplômes universitaires français en Côte d’Ivoire.

Jean-Yves Le Drian se rendra ensuite à Ouagadougou où il évoquera, avec le président Roch Kaboré, la consolidation de la coopération antiterroriste mais aussi le partenariat de développement.

Dans cette perspective, il inaugurera, en présence de son homologue burkinabè, Alpha Barry, la Maison de l’innovation et de la jeunesse, nommée « la Ruche », qui doit catalyser l’interaction entre les jeunes talents, les start-up du numérique ainsi que l’offre française d’enseignement supérieur. Ce site innovant, qui concrétise un des engagements du président de la République dans son discours de Ouagadougou, en novembre 2017, est le premier du genre dans le réseau français et bénéficie de l’appui de la société Orange pour l’accès au haut débit et l’équipement.

Le ministre français rencontrera également des représentants de la communauté française et fera le point sur les mesures de sécurité prises après les attentats qui ont frappé les intérêts français et l’état-major burkinabè, le 2 mars dernier.

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire