Afghanistan: 90 jihadistes de l’EI tués par la bombe américaine

0

Au moins 90 combattants du groupe Etat islamique (EI) ont été tués par la méga-bombe américaine larguée pour la première fois jeudi contre des positions de l’EI dans l’Est de l’Afghanistan, ont indiqué ce samedi 15 avril 2017 des responsables afghans.

Les précédents bilans avancés faisaient état d’une trentaine de victimes dans les rangs jihadistes.

Selon Esmail Shinwar, gouverneur du district de Achin, fief de l’EI dans la province du Nangarhar, « au moins 92 combattants de Daesh (acronyme arabe de l’EI) ont été tués » par cette bombe hors-norme, la GBU-4/B3 de près de 11 tonnes, l’arme conventionnelle la plus puissante de l’arsenal américain. 

« Trois tunnels dans lesquels les combattants avaient pris position au moment de l’attaque ont été détruits » a-t-il précisé à l’AFP

M. Shinwar a affirmé qu’il n’y avait aucune victimes au sein de la population ou parmi les militaires, expliquant que « les civils avaient été informés au préalable et ont pu fuir la zone ».

« Puis les commandos afghans et les troupes étrangères ont conduit une opération de nettoyage dans la zone », un réseau de grottes et de tunnels creusés par l’EI, a-t-il ajouté.

Le porte-parole du gouverneur provincial, Attaullah Khogyani, a évoqué « 90 combattants de Daesh tués ».

« Les forces afghanes et les troupes étrangères ont conduit avec succès une opération de nettoyage » a-t-il assuré à l’AFP.

Selon des experts, l’EI a installé ses bases à proximité des villages et habitations obligeant des milliers de familles à quitter la zone, a indiqué le gouvernement afghan.

Les combats s’étaient intensifiés ces dernières semaines pour tenter de déloger les jihadistes, appuyés par les forces américaines dont un soldat a été tué la semaine dernière.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire