Affaire du diamant de Sankuru: Lambert Mende accuse Basile Olongo d’instrumentaliser la police

0

Après avoir été relaxé par les services de sécurité, Lambert Mende Omalanga, ancien ministre de la communication et actuellement député national, a accusé le vice-ministre de l’intérieur, Basile Olongo, d’instrumentaliser la police.

« J’accuse formellement le vice-ministre de l’intérieur, qui fait l’intérim du vice-Premier ministre, Basile Olongo, d’avoir instrumentalisé les services de la police pour m’humilier ce dimanche chez moi à la maison », a déclaré Lambert Mende, peu après avoir été relâché, sur les ondes de Top Congo FM, une radio émettant depuis Kinshasa.

« Ils sont venus me chercher soi-disant pour une rocambolesque affaire de diamants, de creuseurs artisanaux du Sankuru », a ajouté l’ancien porte-parole du gouvernement qui a déclaré avoir été violenté par les services de sécurité.
« J’ai été amené manu militari, après avoir été molesté, aux services spéciaux de la police, qui ont fonctionné en l’espèce comme une milice privée du sieur Basile Olongo ».

Lambert Mende a annoncé finalement avoir « été relâché » sans connaître exactement de quoi il s’agissait, après qu’il leur a dit « ne pas voir en quoi cette affaire de diamants les concernait ».

Le ministre a.i de l’intérieur, Basile Olongo, qui avait, peu après l’interpellation, déclaré ne pas en être informé, avait finalement fait savoir qu’« après avoir pris des renseignements, Lambert Mende n’a pas été interpellé mais invité à se rendre chez le général Awashongo ».

Lambert Mende a été interpellé puis relâché par les services de sécurité le dimanche 19 mai, avant d’être relâché. Il lui est reproché d’avoir acheté informellement un diamant de 81 carats auprès de creuseurs artisanaux du Sankuru.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire