Affaire « Au nom de Guegue »: selon le Frère Christian Dakumuda: « le pasteur Mbiye vient de prouver qu’il sert un autre Dieu »

0

Le débat était très houleux mercredi 5 avril 2017, dans la soirée, sur les antennes de Digital Congo, où le frère Christian Kimbukusu Dakumuda, l’évangéliste Roger Baka et un chantre du Gospel étaient les invités de Pierrot Luwara, dans l’émission « Chemin de la vérité ».

Selon le Frère Christian, ancien musicien « mondain » converti en chrétien, le pasteur Mbiye vient de prouver à la face du monde qu’il sert un autre Dieu que Jésus-Christ de Nazareth qui est mort sur la croix pour sauver le monde. Il soutient que « Guegue » est un esprit qui existe bel et bien.

Il s’agit « d’une déesse de séduction que je connais très bien pour avoir servi le diable avant de me repentir ». Christian explique que toute chanson a un esprit qui l’accompagne. Soit celui de Dieu, soit celui de Satan. Pour lui, il est clair que le succès dans lequel baigne, depuis un temps, Moïse Mbiye, provient des forces du mal.

Et pour rendre l’ascenseur, le monde occulte l’aurait obligé de vénérer son maître. Raison pour laquelle, dans cette chanson, ainsi que dans d’autres prédications, il ne manque pas de citer « Guegue ». Il poursuit en disant que le pasteur de l’Eglise Cité Bethel doit avoir livré toutes les âmes de ses fidèles au diable, car c’est lui le visionnaire de tous ceux qui remplissent son temple.

Christian qui avoue avoir servi le diable pendant longtemps alors qu’il dirigeait le groupe Lavignora Esthétique basé à Lemba, révèle même que la danse « Linda » qui a fait bouger toute la République démocratique du Congo, allant même au-delà des frontières, était un produit du monde occulte. « Linda » est une déesse du deuxième monde, reconnaît Dakumuda qui appelle les Congolais à éviter de danser et de chanter n’importe quelle chanson.

Dans cette ambiance, un autre co-débatteur a soutenu, quant à lui, que le pasteur Mbiye a plutôt dit « … au nom de Jésus » et non « … au nom de Guegue ». Mais seulement, se défend-t-il, l’homme de Dieu a plutôt un problème de prononciation. Argument balayé d’un revers de la main par Christian Dakumuda.

Le Pasteur et star Moïse Mbiye dit la « Réserve de l’Eternel » était pourtant sortie de sa réserve pour tenter de mettre fin à cette controverse – dont tout Kinshasa débat – en exhortant les chrétiens à chercher plutôt le nom de Jésus-Christ au lieu de polémiquer autour du nom des démons.

« Au lieu de faire des recherches sur les démons, cherchons à connaître en profondeur Jésus ! Les démons ne sauvent pas, c’est Jésus qui fait tout », avait déclaré Moïse Mbiye sur sa page Facebook.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire