Administration publique : le modèle gabonais inspire la RDC

0

Une délégation officielle vient de séjourner à Libreville au Gabon dans le cadre des échanges sur les réformes gabonaises en matière de paiement des agents publics et fonctionnaires de l’État. Selon l’Agence Ecofin qui livre des détails sur cette rencontre dans la capitale gabonaise, les autorités congolaises ont déclaré leur détermination à s’enquérir davantage de l’expérience plutôt remarquable et remarquée du Gabon dans un domaine aussi stratégique.

Kinshasa a envoyé une délégation à Libreville, la capitale gabonaise. Selon les informations qui nous reviennent, cette délégation était constituée du secrétaire général du ministère du Budget, Raymond Ndudi Pfuti, et de quelques cadres de son département ministériel. L’on a compté également la présence du premier secrétaire de l’ambassade du Gabon en RDC. À l’ordre du jour de la rencontre avec leurs homologues gabonais, la question de la réforme de l’administration publique du Gabon. La délégation congolaise a tenu à avoir tout l’éclairage possible des autorités gabonaises sur les réformes structurelles survenues dans les systèmes de rémunération des agents publics et fonctionnaires gabonais depuis 2015. Par ailleurs, le secrétaire général du ministère du Budget et sa délégation ont cherché également à s’enquérir du niveau d’implémentation de la budgétisation par objectifs de programme du pays en vigueur depuis 2014 au Gabon. Dès lors, l’on comprend l’intérêt porté sur cette matière stratégique, même pour la RDC.

En effet, Kinshasa a engagé bien des chantiers dans le cadre de la réforme de l’administration publique, notamment le renouvellement du personnel et même la réforme du système de paiement, avec la bancarisation de la paie. En discutant avec son homologue gabonais, Raymond Ndudi Pfuti s’est intéressé précisément à ces deux réformes d’autant plus que le pays est décidé à poursuivre la phase d’implémentation à Kinshasa du budget programme. Par le passé, une autre délégation congolaise a fait le déplacement de Libreville pour assister à la mise en œuvre du Nouveau système de rémunération qui a fait sensation au Maroc. Cependant, il a remporté le « Prix panafricain du service public » dans la catégorie « Innovation et amélioration de la qualité du service public ». Cette distinction n’a pas manqué d’attirer l’attention des autorités congolaises qui souhaitent à présent obtenir les précisions nécessaires. Au-delà, il y a aussi un autre projet qui a intéressé la délégation congolaise. Il s’agit de la mise en place du Fichier unique de référence de la solde de l’État au Gabon.

La question de la réforme de l’administration publique continue à susciter l’intérêt du pays, y compris de la presse congolaise. Le pays s’approche de plus en plus d’un mouvement de colère des agents et fonctionnaires de l’État à la suite de la non-application d’un barème unique. La question du taux de change à appliquer oppose le gouvernement de la République et les principaux syndicats du secteur.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire