Actu en bref

0

Actu en  brefL’Afrique a un incroyable talent

A Brazzaville, le casting débute ce 13 janvier

Pour participer au casting, rendez-vous du 13 au 20 janvier à l’Institut français du Congo. De la danse, au chant, en passant par le cirque, la magie, l’humour… tous les talents sont prisés. La grande exposition médiatique de ce concours est pour la jeunesse africaine une opportunité d’exhiber son savoir-faire artistique.

la saison dernière, le public comme le jury ont eu droit à des prestations frissonnantes, palpitantes et gracieuses. Strauss Serpent, un jeune congolais doté d’une flexibilité à peine croyable, s’est imposé comme gagnant. A ses côtés, bien d’autres talents tels que Ngo Lissom Mery, la soprano camerounaise, l’Ivoirienne Blondine Koffi ou encore le groupe Pokemon Gnakry ont également épaté la salle.

L’Afrique a un incroyable talent a pour but de montrer tout le potentiel dont regorge le continent.

Cinématographique en Afrique

Les jeunes francophones évoquent le développement de l’industrie

« Quelles formations pour quel type de développement ? », c’est sur cette problématique que se pencheront les jeunes cinéastes francophones, lors de la 5e édition du Festival de cinéma de Lomé (Fescilom), prévue du 26 au 31 maActu en  brefrs prochain au Togo.

Le Fescilom qui se veut être un cadre de discussion pour les acteurs du cinéma et de l’environnement entend, par cette rencontre, fertiliser l’éclosion du cinéma en Afrique et dans le monde. Au programme, des échanges entre le public et les jeunes spécialistes du cinéma, de l’environnement et du développement durable.

Par ailleurs, le festival engagera une compétion. Les fictions courtes, documentaires, longs métrages ainsi que les clips vidéo des cinéastes africains et des professionnels en provenance du monde entier seront projetés à l’occasion.

Divers prix sont prévus pour les lauréats. Ces distinctions honorifiques sont des récompenses faites à un homme ou une femme qui a marqué le cinéma africain ou mondial à une période donnée, par ses productions ou une action en faveur du cinéma. Les prix peuvent, par exemple, aller à l’endroit d’une personne ou une organisation qui œuvre à l’avancement et à l’innovation du cinéma en Afrique.

« Kalakuta Republik »Actu en  bref

Serge Coulibaly de nouveau sur les planches

Le chorégraphe burkinabé Serge Aimé Coulibaly dansera une fois de plus au rythme de Fela Kuti, l’emblématique artiste nigérian.

Du 16 au 19 janvier à Paris, en France, la fameuse chorégraphie « Kalakuta Republik », présentée au festival « Danse l’Afrique danse » au Burkina, et à Avignon en 2017, dessinera de nouveau la résistance et l’oppression, au Nigeria en particulier et dans divers pays d’Afrique en général. Le spectacle invite à la réflexion sur le rôle des leaders et leur fascination du pouvoir.

Le chorégraphe et ses compagnons abordent la complexité du temps des indépendances en Afrique. Ils titillent « le spectateur, lui donne matière à réfléchir, afin de le pousser à voir au-delà des hommes qui se tortillent».

Artiste engagé, Serge Aimé Coulibaly a su faire de cette chorégraphie un puissant plaidoyer, nourrie de sa collaboration avec de nombreux artistes.

Légendes et crédits photo : 

Images illustratives
 		
Actu en  brefActu en  brefActu en  bref

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire