Activités agropastorales: des éleveurs s’imprègnent de nouvelles pratiques

0

Une trentaine d’éleveurs venus des départements des Plateaux et des deux Cuvette participent, du 8 mai au 6 juin à Oyo, à une formation sur la production de la volaille et de l’élevage bovin. Des techniciens du ministère de l’Agriculture évoluant dans les directions départementales y prennent également part.

Organisée par le gouvernement chinois, dans le cadre de la coopération dans le secteur agricole avec le Congo, la formation vise à doter les participants de nouvelles astuces qui leur permettront d’améliorer la gestion technique et financière de leurs unités de production avicoles et bovines.

Ainsi, les animateurs chargés de développer les deux modules, notamment l’élevage des poules pondeuses pour la production des œufs de table et l’élevage des bovins de boucherie pour la production de viande, proviennent du centre de coopération économique avec l’étranger, du ministère de l’Agriculture, de l’académie d’agriculture tropicale et de l’université d’agronomie de Chine.

« La chine est disposée à vous former dans l’agropastoral. En retour, nous souhaitons que vous mettiez en pratique ces connaissances pour améliorer, dans le futur, le bien-être des Congolais », a indiqué le premier conseiller près l’ambassade de chine au Congo, Sun Chengbo.

Représentant le ministre de l’Agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture, Georges Ganongo a, quant à lui, souligné que ces formations viennent à point nommé car, elles cadrent parfaitement avec les priorités du plan national de développement agricole 2018-2022, dont l’objectif principal est l’augmentation des productions agropastorales et halieutiques, en vue de garantir la sécurité alimentaire.

Signalons que la deuxième session de formation est prévue en mi-juin. Elle aura lieu à Ngo, dans les Plateaux, pour une durée de vingt jours. Elle sera axée sur la culture et la transformation du manioc ainsi que la culture des arbres fruitiers. En dehors de ceux de cette localité, d’autres participants viendront des départements de la Cuvette et du Pool.

Ces sessions de formation avaient lieu auparavant sur place en Chine. Depuis 2014, elles sont organisées directement dans les bassins de production pour plus d’impact, a confié le directeur du centre de démonstration des techniques agricoles de Kombé, à Brazzaville.  

Le centre de Kombé est le fruit de la mise en œuvre des résolutions du sommet de Beijing en 2006, relatif au forum sur la coopération Chine-Afrique. En effet, c’est lors de cette rencontre que le gouvernement chinois avait décidé de créer des centres de démonstration agricole en Afrique.

En dehors de la session d’Oyo, la Chine a déjà formé des agriculteurs dans le Pool et les Plateaux sur les techniques culturales du manioc. Elle a, de même, enseigné des nouvelles techniques culturales maraîchères aux nouveaux villages agricoles de Nkouo et d’Imvouba et les techniques d’élevage de poules pondeuses à Brazzaville.

 

Légendes et crédits photo : 

Une vue des participants à l’ouverture de la formation/ Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire