Actions sociales : de l’eau potable au complexe scolaire de la Liberté

0

Deux fontaines avec plusieurs robinets ont été implantées dans l’établissement par le député de la troisième circonscription électorale de Talangaï, Pierre Obambi, également premier secrétaire de l’Assemblée nationale .

 

 

 

La cérémonie de coupure du ruban symbolique donnant accès à l’utilisation des points d’eau a eu lieu le 15 février, en présence de plusieurs responsables.

Les élèves pourront désormais s’approvisionner en eau potable pendant les heures de cours en évitant les tracasseries des années antérieures d’achat de bouteilles d’eau hors établissement.

Le geste s’inscrit dans le cadre des obligations morales de l’élu de la circonscription en vue d’accompagner l’ouvrage construit par les prédécesseurs, a expliqué le député Pierre Obambi. « Avec plus de six cent mille élèves que compte cette école, je souhaite un bon usage de ces fontaines pour qu’ils trouvent leur satisfaction. Une feuille de route avait été retenue pour accomplir des actions en faveur de la population de dans ce quartier, notamment la réfection des toitures du Centre de santé intégré Marien-Ngouabi », a-t-il fait savoir.

Interrogé sur l’entretien de ces fontaines, le député a indiqué que cela ne relève pas directement de sa compétence mais des chefs de l’établissement. Cependant, une attention particulière pourrait être portée en collaboration avec ces derniers.

Le directeur de la vague A du collège de la Liberté, Benjamin Ngakosso, a présenté à son tour son établissement créé en 1985, au départ une école primaire puis, au fur et à mesure, il est devenu tout un complexe avec un collège.

Pour lui, l’initiative du député vient de résoudre l’un des problèmes majeurs de l’établissement, avant d’évoquer les autres difficultés que sont le problème d’électricité, des latrines, etc.   

Notons que cette cérémonie de remise de fontaines d’eau s’est déroulée sous une pluie battante mais qui n’a pas terni l’immense joie des bénéficiaires. A cet effet, Chancelvie Obambi Ngoma, au nom de tous ses collègues, a remercié le député de la circonscription pour ce geste en leur faveur. Elle a formulé le vœu que soit pérennisé ce genre d’actions dans d’autres domaines au sein de leur établissement.  

 

Légendes et crédits photo : 

La coupure par le député du ruban symbolique donnant accès aux points d’eau potable/ Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire