Action sociale: des dons en faveur de la population du Pool

0

La Fondation Congo Assistance a offert, le 30 mars à Kinkala, divers vivres aux personnes déplacées des treize districts du département, composés essentiellement des bidons d’huile, des sacs de riz, des cartons de savon, du poisson salé et autres produits de première nécessité.

Placée sous l’autorité de l’épouse du chef de l’Etat, Antoinette Sassou N’Guesso, la cérémonie s’est déroulée à la cathédrale de l’Eglise catholique de Kinkala, en présence de plusieurs autorités du pays en provenance de Brazzaville. La population déplacée, dont une partie est logée sur l’esplanade de l’église, et l’autre dans des familles d’accueil, est venue très nombreuse recevoir, non seulement des vivres, mais également  écouter le message de paix lancé par la première dame. 

Pour permettre à toute la couche sociale de cette contrée de saisir le contenu de son message, Antoinette Sassou N’Guesso a choisi de s’exprimer en « lari », la langue locale qu’elle manipule parfaitement.

Dans son adresse, elle a invité la population à préserver la paix et l’unité et à privilégier, en toute circonstance, le dialogue. L’épouse du chef de l’Etat a appelé toutes les femmes du département à s’impliquer dans la paix. Dans le même cadre, elle leur a demandé à ne pas démissionner vis-à-vis de leurs enfants, qui posent des actes de toute nature, mais de continuer à les éduquer, jusqu’à ce qu’ils abandonnent des comportements déviants qui n’honorent pas l’unité.

Le message de paix livré par la première dame a été favorablement accueilli par les jeunes présents à la cérémonie, a-t-on constaté. Par ailleurs, la série de remise du don par la Fondation Congo-Assistance, a-t-elle annoncé, couvrira, dans les prochains jours, les treize districts du département du Pool.

Peu avant elle, la secrétaire générale adjointe de la Fondation, Rosalie Biangana Vouka, a également prononcé un discours dans lequel elle a rappelé les objectifs poursuivis par cette ONG depuis sa création en 1984.

« La remise du don divers à la population déplacée est la marque du cœur à ces compatriotes qui n’ont pas souhaité ce qui leur est arrivé, mais qui aujourd’hui, applaudit la paix retrouvée, cette paix si cher », a-t-elle déclaré.

« Le département du Pool n’est pas à sa première crise. Crise ou non, Antoinette Sassou N’Guesso vient toujours à la rescousse, souvent porteuse d’un message de son cher époux dans une main, des matelas et des vivres dans l’autre. Une véritable mère, qui, pour venir au chevet des enfants de ce département, parents qui sont les siens, a bravé à l’époque le risque d’emprunter le train de la paix et traverser toute la partie du sud », a rappelé la secrétaire générale adjointe de cette Fondation.

En effet, la Fondation Congo-Assistance s’est assignée comme objectifs de lutter contre la pauvreté et de promouvoir l’action sociale dans les domaines de la santé, de la nutrition et de l’éducation en faveur du couple mère-enfant et des personnes vulnérables.

Pour illustrer son propos, Rosalie Biangana Vouka a rappelé la mission qu’ a effectuée, au plus profond de la crise, les membres de cette Fondation en avril 2017 à Kinkala, toujours dans le cadre de l’assistance multiforme à la population déplacée. Pour réussir cette action, elle a précisé que la Fondation a bénéficié de l’accompagnement des partenaires.

Les autorités et la population satisfaites pour la paix retrouvée

La venue de l’épouse du chef de l’Etat, a indiqué le préfet du Pool, Georges Kilébé, vient conforter le climat de paix enclenché dans ce département et présage des lendemains meilleurs. « Nous témoignons notre gratitude pour l’aide que vous apportez aux déplacés du Pool », a-t-il déclaré.

« La paix retrouvée grâce aux nombreux efforts entrepris par le président de la République, matérialisée par la main tendue aux filles et fils du Pool lors de la concertation citoyenne avec les sages et notables du Pool en octobre 2017, les accords de cessez- le-feu et de cessation des hostilités de décembre dernier et récemment le lancement officiel en mars 2018 des activités de terrain de la commission ad hoc mixte paritaire issue de l’accord du 23 décembre 2017 en sont des preuves indéniables », a rappelé le préfet.

Le maire de Kinkala, Joseph Kifoua, a exprimé le sentiment de joie ressenti à l’occasion de la visite de l’épouse du chef de l’Etat en ces termes: « La population de kinkala est sensible à votre assistance multiforme et à l’action philanthropique, sans limite et sans distinction aucune de la Fondation -Congo assistance menée en sa faveur ».

A leur tour, la femme et la fille du Pool ont remercié la présidente de la Fondation Congo Assistance pour sa générosité. Au nom de tous les originaires du Pool, et surtout des jeunes, elles ont demandé pardon au président de la République et à son épouse.

Présente à cette cérémonie, la ministre de l’Economie forestière, Rosalie Matondo, a également pris la parole pour annoncer la concrétisation du projet « Village vert », dont les travaux du tout premier village sur l’axe Kinkala-Brazzaville débuteront dans la localité de Voula, par l’installation de la pépinière et un premier planting, au mois de novembre prochain. Les activités du premier « Village vert » seront lancées en présence de l’épouse du chef de l’Etat, a-t-elle dit.

Le concept « Village vert » consiste à « accroître l’autonomie des paysans et à construire avec eux des modèles économiques et sociaux viables, fondés sur le développement de l’agroforesterie et l’amélioration des habitats de la population ». Il s’agit, a précisé la ministre, d’aider la population à construire ou reconstruire leurs habitations en matériaux durables locaux et de qualité.

Légendes et crédits photo : 

-Des sacs de riz prêts à être distribués
-Une vue des déplacés
-Antoinette Sassou N’Guesso délivrant son message de paix/crédit photo Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire