Action humanitaire : le CICR suspend ses activités au Nord-Kivu

0

Cette organisation humanitaire, qui déplore vivement l’enlèvement mercredi dernier de ses deux employés par des hommes armés au sud de Lubero , a décidé de suspendre ses activités dans cette partie du pays jusqu’à nouvel ordre.  

Action humanitaire : le CICR suspend ses activités au Nord-KivuLe Comité international de la Croix-Rouge a du mal à mener à bien ses activités au Nord-Kivu à cause de l‘insécurité qui prévaut dans cette partie du territoire national. Depuis mercredi 7 juin, cet organisme humanitaire s’est vu contraint de suspendre ses activités dans cette région où ses employés sont constamment la cible des hommes armés. Deux de ses agents ont d’ailleurs fait récemment les frais de cette insécurité ambiante. Alors qu’ils étaient en mission d’assistance humanitaire, ces deux employés ont été pris dans une embuscade tendue à leur convoi par des hommes armés entre Kirumba et Beni dans le territoire de Lubero (province du Nord-Kivu).

Enlevés, les deux agents n’ont plus fait signe de vie laissant dans l’expectative les responsables du CICR/RDC qui ne cessent de multiplier des communiqués appelant à leur libération sans condition. D’après Christine Cipolla, cheffe de la délégation du CICR/RDC, les ravisseurs ont tout intérêt à libérer immédiatement ses deux collègues, sains et saufs, et faciliter leur retour. Un autre responsable de l‘organisation, en l’occurrence, le porte-parole Patrick Megevand a, quant à lui, indiqué que le CIRCR qui a déjà reçu quelques bribes d’informations concernant le lieu de détention de ses deux agents, préfère à ce stade maintenir le dialogue avec les présumés ravisseurs.

En attendant le dénouement de cette situation, les activités sur le terrain sont très affectées. L’on signale par exemple que la distribution de vivres et d’articles ménagers de première nécessité qui avait commencé dans les villages de Kamandi-Gite et Kikuvo, a dû être interrompue à cause de cet incident de sécurité. Aussi, jusqu’à nouvel ordre, tous les déplacements du CICR prévus dans le Nord-Kivu ont-elles été suspendus au grand désenchantement des habitants du sud de Lubero qui tirent un énorme bénéfice de la présence des humanitaires dans leur contrée. Notons que le CICR intervient notamment dans la distribution des vivres et des biens de première nécessité en faveur de cinq-mille familles au sud de Lubero.       

Légendes et crédits photo : 

Le drapeau de la Croix rouge

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire