A la suite de l’assassinat d’un des leurs, les cambistes décrètent une journée sans change ce jeudi 14 juin

0

Les cambistes du Congo ont décrété jeudi 14 juin « journée sans change » à travers toute l’étendue de la capitale. Ce, à la suite de l’assassinat d’Arthur Ilumbe. Vice-président de la Confédération des Cambistes du Congo, il a été abattu le jeudi 24 mai dernier dans la commune de Bandalungwa.

Secrétaire général national de ladite confédération, Rubens Pambu, qui intervenait sur les ondes de Top Congo, a fait savoir que cette « journée sans change » coïncide avec l’enterrement de feu Arthur Ilumbe. 

« Nous devons nous mettre debout pour dire non et barrer la route à tous ceux qui ont pris pour cible les cambistes », a-t-il clamé, avant de préciser que tous les bureaux de change, y compris les cambistes de la rue, ne vont pas travailler en hommage à l’illustre disparu.

Rubens Pambu a, par ailleurs, informé les siens qu’ils ont demandé aux autorités de la ville de leur accorder d’exposer la dépouille mortelle de leur camarade à la place « Le château », dans la commune de Gombe, pour permettre à tout le monde de rendre les derniers hommages à Arthur Ilumbe. 

Le général Sylvano Kasongo, patron de la Police/ville de Kinshasa, a indiqué à la corporation des cambistes que les enquêtes sont en cours, en vue de retrouver les assassins d’Arthur Ilumbe.

La Confédération des Cambistes du Congo saisit cette opportunité pour sensibiliser l’autorité publique sur les conditions d’insécurité en rapport avec leur métier, avant de rappeler à ses membres que le métier de cambiste (change dans la rue) ne peut se pratiquer que dans un bureau de change et non ailleurs.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire