7e art : « À la Recherche du vinyle d’ébène » projeté en avant première au Cameroun

0

À la faveur du festival de cinéma Écrans noirs qui a lieu du 15 au 23 juillet à Yaoundé et Douala au Cameroun, le film documentaire « À la découverte du vinyle d’ébène » du Congolais Rufin Mbou Mikima a été projeté pour la première fois,  le 17 juillet, à la Fondation Tandeng Muna  de Yaoundé.

Ce film est l’histoire d’Aidan Craik, disquaire au Havre qui est à la recherche de vieux vinyles de musique africaine pour sa boutique. C’est une  révisitation des voix populaires sous fond de rumba qui ont bercé son enfance que le réalisateur met sous les feux des projecteurs. C’est aussi une évocation de l’histoire contemporaine très mouvementée du Congo qui s’imbrique avec sa musique.

Une deuxième projection du film est prévue pour le 19 juillet à l’Institut Goethe de Yaoundé.   « À la découverte du vinyle d’ébène », qui représente le Congo a la 21e édition du festival Écrans noirs sélectionné dans la catégorie film documentaire Afrique centrale, est en compétition avec d’autres films tels que « Kimpa Vita, la mère de la Révolution africaine » de Ne Kunda Nlaba (Angola-RDC).

Écrans noirs est un festival de cinéma lancé en 1997 par le réalisateur camerounais Bassek Ba Kobhio. Organisé par l’association « Écrans noirs », ce festival qui fête ses 20 ans cette année a comme objectif la diffusion des créations cinématographiques de six pays d’Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Congo, République démocratique du Congo, RCA, Tchad). Le festival se veut aussi être un espace de réflexion sur le cinéma et il organise des colloques rassemblant des professionnels, qui débattent sur des thèmes concernant les conditions d’exercice et l’évolution de cet art sur le continent africain. Les organisateurs du festival proposent, par ailleurs, des résidences d’écriture pour les scénaristes.

 

Légendes et crédits photo : 

L’affiche du film « À la recherche du vinyle d’ébène » Crédit photo »Adiac »

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire