2e édition du salon de l’artisanat : les exposants souhaitent la pérennité du site

0

Ouverte depuis le 15 janvier à la côte sauvage, l’activité dont le lancement officiel a eu lieu le 7 février, fermera ses portes le 23  février.

2e édition du salon de l’artisanat : les exposants souhaitent la pérennité du siteVanniers, menuisiers, couturiers, paysagistes, sculpteurs, accessoiristes et autres  exposent leurs produits dans les stands disposés dans un bâtiment nouvellement construit. Sur le site, il y règne une ambiance amicale renforcée par la radio des artisans qui émet sur place ainsi que la présence de quelques restaurants proposant différents mets locaux. Les Ponténégrins peuvent se procurer différents produits de qualité : bijoux, sacs, tenues en pagne wax, produits cosmétiques et jus naturels, accessoires de mode, chaussures, meubles en bois, paniers en liane, etc.

 Ne disposant pas jusqu’à présent d’un site approprié pour exposer continuellement leurs produits, les exposants ont souhaité que le site du salon soit pérennisé . «Jusqu’à présent, il n’y a pas au Congo un lieu où nous pouvons continuellement exposer nos produits. Ce site qui abrite le salon de l’artisanat peut être un lieu de découverte et de promotion de l’artisanat congolais. S’il peut être pérennisé, cela nous permettra de mieux produire et d’améliorer la qualité de nos produits », a estimé Joseph Dianzabakana, sculpteur venu de Brazzaville.2e édition du salon de l’artisanat : les exposants souhaitent la pérennité du site

S’inscrivant dans cette optique, Serge Alain Tsakala, président du Groupement interprofessionnel des artisans du Congo (GIAC), a sollicité des autorités municipales l’autorisation  pour les artisans d’occuper en permanence le site pour leur permettre de s’exprimer et de bénéficier de l’accompagnement de l’Agence nationale de l’artisanat et du GIAC, à travers son service d’appui et de promotion de l’artisanat et de la petite entreprise. Cela fera de sorte que ce site soit un vivier des très petites entreprises artisanales.

 Notons que ce salon est organisé par le GIAC, en collaboration avec le ministère des Petites, moyennes entreprises et de l’artisanat, la mairie et la Chambre de commerce de Pointe-Noire. Il entre dans le cadre du projet d’appui au secteur artisanal financé par l’Union européenne. Il a bénéficié de l’appui technique du Groupe de recherche d’échange technologique.

2e édition du salon de l’artisanat : les exposants souhaitent la pérennité du site
 

 

 

 

Légendes et crédits photo : 

1-Une vue des stands au 2e salon de l’artisanat/ crédit photo Adiac 2-Joseph Dianzabakana au 2e salon de l’artisanat/ crédit photo Adiac 3-Le site abritant le 2e salon de l’artisanat / crédit photo Adiac

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire