Passeports biométriques: la Belgique enquête depuis le début de l'année | Congo Actuel

Passeports biométriques: la Belgique enquête depuis le début de l'année

Le procureur du Roi (de Bruxelles) a lancé des investigations sur un accord entre la société belge Semlex et la République démocratique du Congo pour fourniture de passeports biométriques, a déclaré ce jeudi 20 avril 2017 un porte-parole du bureau du procureur.

Il a déclaré que l'enquête avait commencé au début de l'année 2017 mais a refusé de donner d'autres détails.

Un rapport de Reuters publié suite la semaine dernière , suite à une enquête, a montré que 60 $ du prix de chaque passeport de la RDC de 185 $ sont acheminés vers une entreprise enregistrée aux Émirats arabes unis, qui appartiendrait à un parent proche du président de la RDC, Joseph Kabila.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Yves Kisombe a confirmé que le Trésor recevait 65 $ par passeport alors qu’“une entreprise privée” recevait 120 $, mais a nié toute irrégularité.

“Il n’y a pas d’individu, ni de famille biologique, ni de famille politique, ni de personne influente, quel que soit l’entourage qui s’intéresse à cela”, avait-t-il déclaré sur une chaîne de télévision locale.

Semlex, basé à Bruxelles, qui est devenu un chef de file dans la fourniture d'identité et de documents de voyage pour les pays africains au cours des 20 dernières années, n'était pas immédiatement disponible pour les commentaires.


Source : Media Congo

Catégorie: 
Source: 
Media Congo
x