15e CAF-C2-Finale retour : Raja remporte le titre face à V.Club

0

C’est la deuxième finale perdue par l’AS Vclub en l’espace de quatre ans après celle de la ligue des champions en 2014 face à ES Setif d’Algérie (2-2/1-1).

La « remontada » n’a pas eu lieu  le 2 décembre, au stade des martyrs de Kinshasa. L’AS V.Club, qui accueillait en finale-retour de la 15e Coupe de la Confédération (CAF) le Raja de Casablanca, n’a pas réalisé le miracle attendu, celui de marquer par quatre fois sans encaisser un seul but pour prétendre au sacre. Les trois buts encaissés lors du match aller auront pesé énormément sur le mental des joueurs qui ont donné ce qu’ils pouvaient dans un match difficile, négocié sur un terrain glissant à la suite de la pluie diluvienne qui s’est abattue dans la journée sur la ville.

Le Raja, venu conserver ses trois buts d’écart engrangés au match aller, a piégé V.Club en jouant l’offensive en première mi-temps, exploitant les moindres balles de contre. Face à une défense de V.Club attentiste, les coéquipiers de Lema Mabidi savaient s’incruster dans les espaces leur laissés pour créer le danger dans le camp adverse. L’irréparable est intervenu lorsque Fabrice Ngoma s’est fait piquer la balle au profit de Benhalib qui, en un temps deux mouvements, a mis dans les bonnes dispositions Hafidi qui n’a eu que le temps de propulser la balle au fond des filets, trompant le gardien camerounais Lukong.

Cueilli à froid par ce but encaissé contre le cours du jeu, V.club a multiplié des attaques stériles et improductives dans le camp de Raja, bénéficiant de multiples corners qui n’ont rien apporté jusqu’à ce coup franc obtenu à l’entrée de la surface de réparation. Ce qui a permis à Jean Marc Makusu Mundele d’améliorer son compteur but dans cette compétition sur une frappe pleine lucarne qui a remis la pendule à l’heure avant les citrons.  A un but partout, l’espoir était toujours très mince pour V.Club qui, à la reprise, devait marquer coup sur coup quatre buts. Après moult tentatives enrayées par la défense de Raja qui a fait bloc, V.Club trouvera les chemins des filets dans la deuxième moitié de la seconde période (71e mn) grâce à un coup de génie de Mukoko Batezadio – entré en cours de jeu – qui a catapulté le cuir au fond des filets après un bon travail de Fabrice Ngoma, côté gauche.

Alors qu’on s’acheminait vers la fin du match, Fabrice Ngoma a corsé l’addition après avoir hérité d’une passe de Chadrac Muzungu. Pendant que les minutes s’égrenaient, V.Club, poussé par son public, a investi pleinement le camp de Raja qui a décidé de jouer replié, multipliant des assauts sans grande réussite. Les Marocains vont gérer la fin du match en jouant le chrono jusqu’au coup de sifflet final. C’est la deuxième finale perdue par l’AS V.Club en l’espace de quatre ans après celle de la ligue des champions en 2014 face à ES Setif d’Algérie (2-2/1-1).

 

Légendes et crédits photo : 

Une séquence du match

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire