10% de taux des donneurs bénévoles de sang dans le Haut-Katanga

0

Le taux de donneurs bénévoles de sang est évalué à 10%  dans la province du Haut-Katanga, selon le médecin coordonnateur du centre provincial de transfusion sanguine, le Dr Jules Kalala Wa Kabange.

Ce dernier l’a relevé dans un entretien avec l’ACP dans son cabinet de travail à l‘occasion de la journée internationale de don bénévole de sang, célébré le 14 Juin sous le thème : « un sang sécurisé pour une couverture universelle ».

Dr Jules Kalala a souligné que ce taux faible est la conséquence de la pratique des donneurs rémunérés et familiaux, qui ne favorise nullement une transfusion sécurisée. Cette pratique ne respecte souvent pas la technique de sang iso groupe, c’est-à-dire, on ne donne ou ne reçois que le sang du même groupe sanguin et du même facteur rhésus. Elle provoque les multiples complications sanitaires pouvant mener jusqu’à la mort, a-t-il déploré.

Les défis du CPTS du Haut-Katanga

Le centre provincial de transfusion sanguine CPTS du Haut-Katanga fait face  à multiple défis telle  la rupture de stock et le manque des intrants médicaux, a souligné Dr Jules Kalala.

La rupture de stock des poches de la banque de sang est causée par le déséquilibre de la faible production et conservation de sang face à une forte demande.  Les donneurs bénévoles sont très moins nombreux, alors que les cas nécessitant la transfusion dans les hôpitaux sont nombreux. Il a indiqué que le CTPS est un des meilleurs de la République avec un équipement moderne répondant aux normes sanitaires mondiales en matière de transfusion.  Cependant, il connait un sérieux problème de manque des intrants de première nécessité telles les poches et des réactifs.

Il a signifié que le meilleur sang à transfuser est celui qui provient d’un centre de transfusion, car il passe par toutes les étapes de tests médicaux et est conservé dans des bonnes conditions. Ce centre de transfusion sanguine garantit la sécurité et du donneur et du receveur, en donnant satisfaction au demandeur.

La vulgarisation de la politique nationale de transfusion sanguine, une urgence pour le Haut Katanga

Le coordonnateur du CTPS a indiqué que la vulgarisation de la politique nationale de transfusion sanguine est une urgence pour la province du Haut Katanga pour l’appropriation par la communauté du don bénévole de sang. Il suggère une forte sensibilisation de la population afin qu’elle comprenne l’importance de donner gratuitement le sang pour sauver les vies humaines.

Cette sensibilisation va  faciliter la fidélisation des donneurs bénévoles qui offriront leur sang régulièrement en respectant le délai de trois mois après chaque prélèvement de sang, a martelé le Dr Jules Kalala. La population ainsi sensibilisée comprendra l’importance du don bénévole de sang et mettra ainsi fin à la rupture de stock de la banque de sang.

Il a par ailleurs révélé que la province du Haut Katanga compte à ce jour 4000 donneurs bénévoles identifiés par le CTPS, qui sont pour la plupart irréguliers.

Ngwej Mwet Mouette, un donneur  au 66ème don bénévole de sang

Ngwej Mwet Mouette est un jeune homme de 44ans donneur bénévole de sang identifié par le CTPS de Lubumbashi. Il est un donneur régulier et est à ce jour à son 66ème don bénévole.

Il débute le don bénévole de sang en  2005 à la suite d’une sensibilisation  sur le thème, après avoir connu la mort d’un ami de son quartier  à cause du manque d’un donneur de son groupe sanguin. Cette campagne de sensibilisation l’a aidé à comprendre l’importance du don bénévole de son sang, a-t-il renchéri.

Il a, depuis 2005, fait don gratuit de son sang au CTPS de Lubumbashi quatre fois par an. Il révèle qu’être donneur bénévole de sang a des avantages. Il avoue avoir, grâce à sa carte de donneur bénévole,  secouru et sauvé la vie de son jeune frère, sa grande sœur et l’épouse de son ami qui se retrouvaient dans un état anémique grave. Ngwej Mwet Mouette donne et reçois gratuitement des poches de sang pour sauver des vies humaines tant de ses proches que des personnes inconnues.

Il a saisi cette occasion pour demander à toutes les personnes saines à faire don gratuit de leur sang afin de diminuer le taux de mortalité due au manque des poches de sang dans les hôpitaux de Lubumbashi en particulier, et de la RDC en général.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire